FLYING SAUCERS INDUSTRY : Eponyme

FSI eponyme

Mais comment est-ce possible ? Comment un groupe comme FSI, capable de pondre des morceaux aussi efficaces que « Reflexion » ou « Poor hero », a-t-il pu passer à côté d’une signature avec Epitaph, Fat Wreck ou Burning Heart ? Vous allez me dire : ça sent le réchauffé. Certes, les influences du groupe ne sont pas totalement digérées. Mais dans un genre aussi codifié que le punk rock, c’est chose courante, non ? Le fait est que, s’il s’inspire des grands frères ricains et suédois, FSI apporte un savoir-faire qui ne peut être plagié, un talent d’écriture, un sens de la mélodie qui mériterait d’être reconnu à sa juste valeur. Accrocheuses, évidentes, immédiates, leurs titres s’enchaînent, et si la déception est présente dans les esprits à la fin de cette démo, c’est bien parce que celle-ci est trop courte !

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Oh, putain, Frenzal Rhomb les amis ! Tout ça ne me rajeunit pas ! Formé en 1992, le groupe de Sidney a bien usé ses roues de skate depuis sa formation. Ma première rencontre avec lui doit remonter à 1996 et la compilation de Fat Wreck Chords « Survival of the fattest ». Il…
  • 10000
    Ne vous laissez pas abuser par l'intro samplée en français (enfin, en partie). Roam est un jeune groupe anglais formé en 2012 qui sort ici son premier album après deux ep et une signature chez Hopeless records. Les connaisseurs se douteront donc qu'on se situe en territoire punk / hardcore.…
  • 10000
    Les superhéros du punk que sont Brett Gurewitz et les siens ont un parcours exemplaire, et cette compilation de leurs années passées chez Epic tombe à point nommé pour le démontrer. De "Stranger Than Fiction" à "Ten in 2010" en passant par "No Substance", les tubes s'enchaînent. Et même si…
  • 10000
    Tony Sly était un putain de songwriter. Mon plus grand regret sera de l'avoir raté en concert à un jour près. Alors je me dis que ce rendez-vous raté, d'autres l'ont peut-être eu aussi. Voici donc, un peu plus de deux ans après son tragique décès, une séance de rattrapage.…
  • 10000
    « Machine 15 », le disque précédent des américains, était tout de même sorti en 2008 et ne m'avait pas enthousiasmé outre mesure. Pas mal du tout, mais se reposant largement sur ses acquis, il s'assurait une note correcte sans chercher autre chose. J'espère vraiment que ce huitième album saura redorer le…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *