FLATBUSH ZOMBIES : Vacation in hell

Sur leur premier album, le trio frappadingue m’avait vraiment fait tripper avec leur hip-hop élastique empruntant beaucoup mais ne rendant jamais les armes. Psychédélique ? Neo trap ? Progressif ? « 3001 » était un peu de tout ça et plus encore. Et très logiquement, je m’attends à trouver un peu la même chose sur ce deuxième essai. Et vous savez quoi ? Je ne suis pas déçu. Bon, ok, j’ai quand même l’impression dès le départ (et qui sera vite confirmée) que le trio a recentré les choses, succombé aux sirènes trap actuelles. Mais il le fait très bien, et conserve une coolitude et un détachement de tout les instants, accompagné ou pas d’invités de prestige (Portugal The Man, Joey Badass, Jadakiss…). Alors au bout d’une poignée de titres, on succombe, et nous voilà avec un album bourré jusqu’à la garde de titres enfumés et bien perchés. Au risque d’ailleurs de tomber dans l’excès inverse, les Flatbush Zombies enchaînent 1h15 de minutes en 19 titres certes assez proches mais tous assez sympathiques pour qu’on refuse d’en jeter la moindre seconde. « Vacation in hell » est donc ni tout à fait le disque qu’on attendait de ces fous furieux, ni complètement à côté. Et en tout cas se garde bien de nous décevoir !

Paroles de l’album

Site officiel

Flatbush Zombies : Headstone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *