FINSMOONTH : Affliction

C’est de Jakarta, Indonésie que nous vient Finsmoonth. Une provenance pas très fréquente, d’autant plus pour le genre ; le black metal mélodique. Bien sur, j’ai toujours en tête Kekal, mais à part ça, ce n’est pas de ce côté de la planète que mon regard se porte pour chercher un bon gros disque de black. Pourtant, objectivement, « Affliction » s’en sort plutôt bien. Bon, on ne va pas se mentir, ça reste très classique ; on a clairement l’impression d’être face à une formation scandinave, peut-être même une formation scandinave des années 90. Et donc, si on cherche quelque chose de nouveau et original dans le monde du black, ce n’est as par ici qu’on le trouvera. Mais si on est un tant soit peu nostalgique, ou juste fan du genre, il faut reconnaître la maîtrise du groupe. Les riffs épiques, la voix criarde, le rythme effréné, on connaît. Mais le combo dévie un peu en intégrant des motifs plus post rock, un feeling plus doom qu’atmo parfois, et vas-y que je te place un chant féminin ici, un clavier là… Pas forcément des choses auxquelles on fait attention sur le moment, mais qui aident à la digestion et l’imprégnation d’un album qui, finalement et sous ses airs de ne pas y toucher, va un peu plus loin que les autres. Alors je n’affirmerais pas avoir trouvé une pépite exotique, parce que non, Finsmoonth ne va pas chercher à exploiter la musique de ses ancêtres ici, se concentrant sur le style qui l’a fait vibrer. Mais « Affliction » n’est pas non plus, du tout, le sempiternel disque underground sans saveur. Ce n’est pas une évidence dès qu’on a passé son intro pas vraiment essentielle et qu’on est entré par « Sightless bound « , mais quand le groupe dégaine les passages moins typiques qui font respirer les morceaux, on commence à comprendre. Et doucement, l’album fait son chemin. Au final, on se dit que les qualités ne s’arrêtent pas aux frontières !

Instagram

Facebook

Related Posts

  • 10000
    Miseration est (désormais) un duo suédois qui compte dans ses rangs le vocaliste de Scar Symmetry Christian Alvestam et le guitariste de Crimson Moonlight Jani Stefanovic. Et comme on peut s'en douter si on a déjà croisé la route de ces groupes, Miseration pratique un genre hybride et moins caricatural…
    Tags: plus, metal, black, a, disque, on, groupe, ne
  • 10000
    Les allemands de Nailed To Obscurity sortent avec « Black frost » leur 4e album. Jamais entendu parler d’eux avant. Le combo, formé en 2005, a pourtant déjà quelques années et galères au compteur. Mais le style dans lequel il a choisi d’évoluer (un death doom très mélodique) n’est pas forcément le…
    Tags: black, a, plus, on, bien, metal, mélodique, disque, groupe, se
  • 10000
    Path of Destiny illustre avec son deuxième album l'importance d'une intro. Quand on est un jeune groupe de metal, qui plus est dans un genre très peuplé et codifié (ici, le metal extrême symphonique), on a que très peu de temps pour convaincre l'auditeur de poursuivre son voyage. Tout se…
    Tags: bien, metal, plus, genre, se, ne, a, on, disque, mélodique
  • 10000
    Les groupes hongrois ne sont pas forcément les plus en vue en terme de black metal. Ils ont du apprendre à vivre avec, et prouver leur valeur sur le long terme, en se montrant irréprochables sur la qualité de leurs compositions. Et patients, ils le sont les gars de Bornholm.…
    Tags: plus, black, bien, genre, groupe, ne, mélodique, on, metal, amour
  • 10000
    Mare Cognitum est un one-man band black metal américain obnubilé par les mystères du cosmos. Ah, bah oui, ça change des boucs à trois pattes et des sacrifices de yorkshire (même si moi non plus, j'aime pas ça). Vous trouvez ça insignifiant, comme information ? Et bien non. Ok, comme beaucoup…
    Tags: black, plus, bien, mélodique, ne, atmosphérique, non, se, metal, formation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.