FEJKA : Reunion

Malgré la pochette et le feeling très nordique qui s’en dégage, « Reunion » est le premier album d’un musicien allemand. Au programme, une musique électronique puissant largement dans l’ambiant et le downtempo, tout en gardant des atours assez technoïdes. Il est rare qu’un premier disque parvienne à nous offrir des moments à la fois groovy, rêveurs et acides, mais c’est le tour de force de ce premier album. Assez variés, les titres oscillent entre plusieurs ambiances. Principalement instrumentaux, ils se hissent sans mal à la hauteur des musiciens les plus émérites des genres sus-nommés. Voici un grand premier album. Christian Löffler, son créateur, ne se considère d’ailleurs pas comme un musicien de musique électronique. Éloigné des préoccupations, habitudes et modes de vie des autres acteurs de la scène, il conçoit ses titres comme des tableaux, lui qui est attaché aux représentations graphiques des sentiments, et peintre à ses heures. « Reunion » n’est pas forcément un album qu’on partage. Pour moi, c’est plus une expérience solitaire, un voyage intérieur, délicat et magnifique. One shot ou premier d’une longue série, l’avenir le dira, mais peu importe en fait, ce disque se suffit à lui-même et éclipse son auteur. Bravo.

Instagram

Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *