FANGE : Poigne

Les Bretons de Fange, pandémie ou pas, ne sont pas à prendre avec des pincettes. Il suffit des quatre titres de cet ep pour s’en convaincre. Et encore, je suis large.Il suffit des 20 premières secondes de « Les jours azurs » pour le faire. D’année en année, Fange a glissé vers un style de plus en plus industriel, s’éloignant du sludge pour se rapprocher du harsh noise. Reste la voix, assez deathcore / sludge, les grattes en fond, assez doomisantes, et les ambiances grandiloquentes. Mais tout ça est bien immergé dans un bain noise / indus qui lui va très bien. Ça peut paraître chaotique à première vue, mais ici tout est pensé, mesuré. La fin du premier titre, dantesque, limite orchestrale, après une montée en puissance progressive, est une leçon, et prouve que Fange est capable de grandes choses. Ce « Poigne » a été composé et enregistré durant le confinement, et l’abandon (relatif) des éléments les plus sludge et metal a beau suivre la logique du groupe depuis quelques mois (et un certain manque de moyens de production), il ne sera pas forcément plus facile à appréhender pour les fans. Il suffit de se réécouter « Pudeur » sorti il y a quelques semaines pour se rendre compte du fossé entre les deux. Les points communs ? Ce côté répugnant, malsain et agressif qui transpire de chaque note, de chaque titre. J’ignore quelle direction prendra l’album suivant, mais si Fange persiste, j’espère que la suite se rapprochera de « Les jours azurs » ou « Géhenne », pour moi les deux titres phares de cet ep court (15 minutes) mais déjà impressionnant et bien éprouvant !

Facebook

Instagram

Related Posts

  • 10000
    God Damn (ce nom !) est encore la preuve qu'on peut faire autant de boucan à deux qu'à quatre. Ces deux anglais ne sont clairement pas là pour enfiler des perles. Quelque part entre un Leftover Crack, un Smasing Pumpkins, un White Zombie et un combo de stoner, God Damn…
    Tags: rock, industriel, metal
  • 10000
    J'ai, sans le savoir et comme une foule de gens, geek ou pas, découvert la musique des angelinos de Health en 2012 avec leur titre « Tears » sur la bande originale du (très bon) jeu Max Payne 3. Sauf que je n'ai pas vraiment cherché à en savoir plus, l'expérience ludique…
    Tags: plus, rock, noise
  • 10000
    Bon. Avant que vous ne commenciez à lire, je vous préviens : Gnaw Their Tongues est parmi les groupes les plus extrêmes au monde, alors âmes sensibles, passez immédiatement votre chemin. Ce huitième album, que les fans (s'il y en a) se rassurent, ne voit pas l'artiste s'assagir. Entre intensité insoutenable…
    Tags: plus, a, bien, ne, industriel, reste, faire, https://open.spotify.com/album, rendre, noise
  • 10000
    Se proposant (même sans le dire) de se faire l'hybride entre black metal et funeral doom, Primitive Man est un trio américain dont ce "Scorn" est le premier album, que Relapse ressort suite à la fraîche signature du combo. Mais si le concept sur le papier me séduit, et que…
    Tags: se, voix, plus, indus, sludge, noise, bien, l'album, groupe, premier
  • 10000
    Acylum est un duo electro-dark qui sort avec « Pest » son troisième album. Et devinerez-vous son origine géographique ? Ceux qui ont dit Zimbabwe ont perdu, c'est bien de l'Allemagne qu'il s'agit. A croire que les canons du genre sont enseignés dans les écoles de musique tant on voit débarquer de formations…
    Tags: côté, plus, a, ne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *