ENTRAPMENT : Through realms unseen

Tout chez Entrapment sent bon le respect des traditions ; une pochette très nineties, un son grave à la scandinave, des titres ramassés et mid-tempo, un côté très rock… Impossible de ne pas évoquer Entombed à l’écoute de ce troisième album des hollandais. Mais est-ce aussi réussi qu’un disque de nos deathsters préférés ? Non. Quoi, je suis trop direct ? Mais attention, hein, j’ai pas dit que le disque n’était pas bon, juste pas aussi bon. Entrapment a beau se démener pour proposer des morceaux extrêmement référentiels, groovy et tranchants à la fois (qui évoqueront aussi Massacre ou Asphyx aux connaisseurs), et aboutir à un style classique et efficace, un disque concis et propre mais manquant un peu trop d’aspérités et de reliefs. Les riffs y manquent un peu de caractère, les parties death doom de noirceur, les soli de lyrisme, le chant de sauvagerie. Bref, tout concourt à faire de « Through realms unseen » un bon disque de seconde division. Encore un peu d’efforts pour faire la différence messieurs !

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    En 2014, « Back to the front » avait plutôt bien fonctionné en dépit d'un positionnement un peu facile, mi nostalgique mi roublard. Rien de bien nouveau sous le soleil, mais le titre annonçait bien la couleur, alors ce n'était pas vraiment de l'arnaque. Voici donc le deuxième acte du « nouveau vieux »…
  • 10000
    Le pilier Alex Hellid parti, difficile pour Entombed de faire autrement que de prouver au monde entier qu'il peut faire aussi bien sans lui, et qu'il peut également soutenir la comparaison avec son glorieux passé. Difficile de faire plus pataud que "Back to the front" comme déclaration d'intention, espérons que…
  • 10000
    Si « Left Hand Path » avait propulsé le groupe suédois en pôle position de la scène death metal européenne, coupant l'herbe sous le pied de toute la concurrence avec un son sourd, sec et tranchant, son successeur n'en est pas moins important dans la carrière des ex-Nihilist et du genre. Car…
  • 10000
    Un ep pour patienter jusqu'au prochain album longue durée, les suédois savent traiter leurs fans ! Il est vrai que, hormis un live sympathique, ceux-ci n'avaient plus grand-chose à se mettre sous la dent depuis un petit moment. On commence par le très classique « When In Sodom », dans…
  • 10000
    Le Entombed 2003 est un grand cru. Sur la voie du retour vers la sauvagerie entamée avec le précédent « Morning Star », nos suédois retrouvent le son si caractéristique, et parfois même les automatismes de leurs glorieux débuts, même si on pense plus souvent à un « Wolverine Blues…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *