EMPIRES : Orphan

empires_orphan

Troisième album des natifs de Chicago Empires, « Orphan » voit le groupe plonger corps et âme dans un pop rock très classique, là où le combo donnait (apparemment) dans un rock indie – garage un peu moins convenu par le passé. Je ne sais pas ce qui est arrivé au groupe (contrôle fiscal, lavage de cerveau, slip trop serré ?), mais en tout cas, ça a abouti à pondre un disque certes correct mais amplement gonflant tant chacun de ses éléments et chaque titre sonne déjà entendu. Je pourrais argumenter, mais je n’en ai pas envie ; j’ai d’autres disques qui ont l’air sacrément plus excitants sur ma liste d’écoute !

Site officiel

Empires : How good does it feel

Related Posts

  • 10000
    Pope, en voilà un drôle de nom pour un groupe. J’aimerai bien vous en expliquer l’origine et la signification, mais je n’ai pas la queue d’une explication. Par contre, sa musique est beaucoup moins énigmatique. Dès « David Caspian », on voit tout de suite d’où vient le groupe. J’ai l’impression d’y…
  • 10000
    Je serais bien en peine de vous faire un débriefing sur la carrière de The Pigeon Detectives, moi qui ne les ai croisés qu'en 2008 avec le très sympathique « Emergency », qui doit d'ailleurs encore traîner quelque part chez moi. Mais cet à priori positif me donne forcément envie de réparer…
  • 10000
    Troisième album pour les américains de Young The Giant, avec toujours en point de mire la pop song parfaite. Pop, oui, mais métissée. Oh, pas métissée dans le sens ethnique du terme ; plutôt un métissage stylistique. Young The Giant fait se mêler pop, big rock, electro et groove pour un…
  • 10000
    Ouh là, mais mine de rien, ça fait quand même 10 ans que je n'ai pas écouté Idlewild ! A l'époque, c'était avec « Warnings / promises », qui m'avait un peu laissé froid, suite à quoi j'avais tôt fait d'oublier le groupe qui m'avait pourtant bien plu à l'époque de « Hope is…
  • 10000
    Dans la musique comme dans la vie, il y a les amis et les potes. The Courteeners se situent pour moi dans la deuxième catégorie, celle qu'on croise de loin en loin en se disant "ah, ouais, sympa" et qu'on oublie quelques jours plus tard. Ainsi, en 2008, "St Jude",…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *