EMMA POLLOCK : In search of Harperfield

emmapollock-Cover

Revoilà l’ex chanteuse des Delgados. Une période difficile sur le plan personnel (la mère d’Emma est décédée, son père est tombé malade) a fait naître ce disque qui développe onze titres dans un mode assez mineur et nostalgique. On ne s’en plaindra pas, car ces couleurs ont toujours bien convenu à la voix de l’écossaise. Sans surprise, on retrouve ici son mari et ex comparse Paul Savage, et ça s’entend. Mais comme on pouvait s’y attendre, « In search of Harperfield » s’aventure un peu plus loin, tutoyant le néo-classique flamboyant (« Intermission »), et s’accordant souvent un peu plus de légèreté qu’auparavant. Certes, l’ensemble reste très classique pour de la pop, mais la personnalité et la voix d’Emma Pollock assure à cet album un supplément d’âme qu’on venait justement y chercher. La chanteuse poursuit donc son chemin avec élégance, douceur et simplicité, et on la suit sans mal sur les chemins doux-amers qu’elle emprunte.

Paroles de l’album

Site officiel

Emma Pollock : Parks and recreation

Related Posts

  • 10000
    Dans la musique comme dans la vie, il y a les amis et les potes. The Courteeners se situent pour moi dans la deuxième catégorie, celle qu'on croise de loin en loin en se disant "ah, ouais, sympa" et qu'on oublie quelques jours plus tard. Ainsi, en 2008, "St Jude",…
  • 10000
    Cinquième album pour la formation rock indé d'Indianapolis, ce "Slingshot to heaven" revêt dès les premiers titres des habits plus posés et mélodiques, moins expérimentaux et "indés" que par le passé, tout en suivant globalement la même route. Entre americana, pop rock et folk, les titres ici présents se rapprochent…
  • 10000
    Revoilà les New-Yorkais de We Are Scientists avec un quatrième album sous le bras, et le deuxième à tomber dans mon escarcelle. "Brain Thrust Mastery" m'avait laissé une très bonne impression, celle d'un groupe pop rock pas prise de tête et sans aucune prétention, autre que celle d'écrire de bonnes…
  • 10000
    Miranda Lee Richards n'a jamais fait partie jusqu'à présent de mon spectre musical. Parce que la dame s'est principalement fait connaître par le biais de ses collaborations avec Brian Jonestown Massacre, dont je n'ai jamais vraiment exploré l'univers. Et que si cet album est sa troisième œuvre en solo, les…
  • 10000
    Avec ce nom qui ferait fantasmer nos (hum) grands comiques nationaux tant il est promesse de jeux de mots truculents, The Pines pourrait être perçu comme un groupe comme un groupe de petits rigolos, ou juste un groupe à éviter. Ce serait dommage, car ces américains ont développé depuis leurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *