EFTERKLANG : Altid sammen

Efterklang fait partie de ces formations connues des connaisseurs seulement. Il faut dire que depuis sa formation, il ne joue pas vraiment dans la catégorie grand public. Les danois font le pont entre post rock, indie pop, musique expérimentale et neo-classique… et n’hésitent pas une seconde à utiliser une langue maternelle assez peu exportable pour s’exprimer. Ce cinquième album arrive après une longue pause (5 ans), et va encore plus loin dans le processus créatif du combo. Les neuf titres de ce nouvel opus se déploient comme des voiles au vent qui souffle. Délicates, belles et aériennes, elles ne sont pas faites pour taper du pied en rythme, encore moins avec ces grosses influences neo classiques qui se font de plus en plus jour. Et si quelques éléments électroniques font surface ici et là, ils sont bien loin de pouvoir amener assez de rythme pour attirer les fans du genre. En fait, on se demande bien quels fans, hormis ceux du groupe, le public captif, pourra bien comprendre et succomber à ce nouvel opus. Attention, je n’ai pas dit que celui-ci est mauvais. Seulement, « Altid sammen » mène sa barque sur une mer des plus calmes, et j’ai moi-même parfois du mal à accrocher… C’est le genre d’album qui doit s’écouter uniquement dans les bonnes conditions, quand on y est prêt. Ce qui réduit encore un peu son champ d’action. Alors vous voici prévenus ; le nouveau Efterklang s’ouvre certes de nouvelles portes, mais en ferme d’autres. A vous de voir si vous vous trouvez entre les deux.

Instagram

Facebook

Paroles de l’album

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *