DZ DEATHRAYS : Bloody lovely

Il y a, comme ça, des rencontres qui vous marquent. En 2014, quand « Black rat », titre introductif du deuxième album du combo australien, débaroule dans mes tympans, je suis immédiatement conquis. Et le reste du disque aura tôt fait de me convaincre que la place de celui-ci est bien évidemment dans mes colonnes à CD. Alors forcément, la perspective de remettre le couvert presque 4 piges plus tard avait tout pour m’allécher. D’emblée, sur « Shred of summer », je retrouve ce riffing incisif, cette voix punky… mais quelque chose manque. Le style s’est fait plus rock et pop, moins sauvage en somme, et on y perd donc une partie du frisson. Bien sûr, les voix du duo se marient toujours de façon idéale, portés par une énergie qui fait plaisir à entendre, et des mélodies évidentes, un peu plus pop que dans le passé certes, mais… Eh, mais attendez un peu… Je viens de réaliser que mine de rien, ça fait 4 fois que je l’écoute, ce disque, et que, ok, il ne contient pas de hit aussi puissant que le premier, mais j’adhère toujours à 100 %. Alors finalement, ce virage ne serait pas aussi mal négocié ? Complètement !

Site officiel

Paroles de l’album

DZ Deathrays : Like people

Dz Deathrays : Total meltdown

Related Posts

  • 70
    Décidément, après Royal Blood et le retour de Death From Above 1979, 2014 n'est pas avare en duos bruyants ! Celui d'aujourd'hui est australien, formé d'un guitariste / chanteur et d'un batteur, et fout aussi un sacré barouf, en mélangeant punk, noisy pop et indie rock. Mais je ne rend pas…
    Tags: black, deuxième, ne, album, dz, plus, rat, deathrays, mal, site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *