DIE ANTWOORD : Mount ninji and da nice time kid

die-antwoord_mount

Le duo le plus frappé du continent africain daigne descendre de son trône de chtarbitude pour se mêler à la plèbe, et l’abreuver de hip hop electro fusion inventif, sale et tellement personnel. Oui, mais. Die Antwoord a vu ces derniers mois, ces dernières années, d’autres que lui arpenter les mêmes terres, user des mêmes artifices. De Little Big, copieurs éhontés mais très doués, à Dookoom, frères nés de la fange et poussant le bouchon encore plus loin, nombreux sont ceux qui cherchent à surfer sur la même vague, et il fallait donc que Die Antwoord réagisse. Ce qu’il fait fort bien sur ce quatrième album. Je regrettais le manque de prise de risques sur « Donker mag » ; cet album montre une avancée certaine, avec dans sa besace plein de petites idées sympathiques, des featurings inattendus ou presque (Sen Dog sur une « Shit just got real » faisant à un gros clin d’oeil à « Rap superstar », les hallucinantes prestations de Lil Tommy Terror, l’excellent Jack Black sur « Rats Rule »). Certes, comme les autres œuvres du groupe, celle-ci est gavée de titres pas tous essentiels, et on finit par se fatiguer. Mais « Mount Ninji and da nice time kid » est incontestablement mieux troussé que le précédent, plus diversifié, plus ouvert encore, il va chercher des sonorités inédites et les faire siennes, et rien que pour cet effort (payant), il vaut le coup d’être découvert.

Paroles de l’album

Site officiel

Die Antwoord : Banana brain

Related Posts

  • 10000
    En pleine année de célébration de l'afrique du sud, impossible de refuser un si beau cadeau qu'un nouveau disque de la clique hip hop la plus déjantée du pays, j'ai nommé Die Antwoord ! Après le tremblement de terre suscité par le précédent "Tension", le duo Ninja et Yo-Landi est…
  • 10000
    Dookoom, c'est le genre de formation que l'on ne découvre pas par hasard. Le premier ep de la formation sud africaine a atterri dans ces pages grâce à une recommandation de label. « Silbi dog » m'a à la fois surpris et décontenancé. On m'avait donné Die Antwoord et le trap comme…
  • 10000
    Die Antwoord a apparemment marqué de façon indélébile la scène mondiale par son curieux mélange de hip hop, variété et électro foutraque. On en trouve des traces partout, de la France à la Russie. Alors pas étonnant que des rejetons voient également le jour au plus près de chez eux,…
  • 10000
    Affreux, sales et méchants, les stéphanois avaient titillé ma curiosité en 2014 avec un premier ep bien vicieux. Même pas un an plus tard, les revoilà avec un long toujours aussi violent et outrancier, où ils reprennent d'ailleurs « Salope », peut-être leur titre le plus marquant. En 14 titres et 3…
  • 10000
    Qui est né en premier ? L'oeuf ou la poule ? Ou en l'occurence, Little Big ou Die Antwoord ? Car dès le premier titre de ce premier effort, la parenté est plus qu'évidente. On pourrait même facilement parler de plagiat. Même sonorités rap / électro / rave, même duo…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *