DESERTED FEAR : Dead shores rising

Et de trois pour le trio allemand Deserted Fear, qui prend un malin plaisir depuis le début de sa carrière à insérer dans son death mélodique de bonnes doses de death old school. Ou le contraire, c’est comme vous voulez. « Dead shores rising » marque un tournant dans la carrière du groupe, car c’est le premier à sortir chez Century Media, et à être produit par la légende Dan Swanö, excusez du peu. Est-ce que ça s’entend ? Oui. Chaque titre sonne juste, la brutalité et la musicalité ne s’excluent jamais l’une l’autre, le niveau technique n’est pas exceptionnel mais largement suffisant pour pondre des chansons efficaces aux riffs mémorables. Inutile d’ailleurs de déterminer un classement parmi elles ; elles sont toutes bonnes, et ce disque est une grande réussite, qui met en lumière un groupe passé jusqu’alors inaperçu à tort ! Et ça se voit aussi : le label a permis au combo de produire deux « vrais » clips, chance qui n’est pas donnée à d’autres acteurs du genre !

Site officiel

Deserted Fear : Open their gates

Deserted Fear : Face our destiny

Related Posts

  • 10000
    Le death technique, pour Hannes Grossmann, c'est plus qu'une passion, c'est un sacerdoce. La preuve ? Le parcours du bonhomme ! Ah, mais j'en vois parmi vous certains qui étaient persuadés que derrière ce nom assez peu sexy se cachait un commercial de la fête de la bière de Munich, venu nous…
  • 10000
    Un groupe de Gothenburg qui pratique le death metal de gothenburg, c'est un truc qui ne se refuse pas ; la promesse d'un album totalement old school et rétro, vide de fantaisie mais bien foutu. C'est du moins comme ça qu'on le ressent dès que le premier titre retentit. Et la…
  • 10000
    J'aime bien Kataklysm. Ce n'est pas le meilleur groupe death au monde, ni le plus original, et certainement pas le plus médiatisé. Mais voilà, les québecois sont bons à ce qu'ils font. Soit du death metal classique et efficace, assez old school sans être trop marqué, et adoptant quelques tics…
  • 10000
    Même sans les connaître, il faut être con pour ne pas deviner qu'Entrails fait dans le death metal. Ben oui, quoi, ce logo ne vous évoque pas un certain groupe suédois récemment à moitié séparé ? Le genre a d'ailleurs pas mal à voir avec celui des auteurs de « Clandestine » (pour…
  • 10000
    Parce qu'il y aura toujours de la place dans mon cœur pour un bon petit disque de death metal old school, je me devais de jeter une oreille sur ce nouvel et douzième album des suédois d'Unleashed. « Dawn of the nine » met encore une fois la mythologie scandinave à l'honneur.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *