DEATH FROM ABOVE 1979 : The physical world

DeathFromAbove1979_ThePhysicalWorld

Lorsqu’en 2004, « You’re a woman, I’m a machine » voit le jour, il fait l’effet d’une bombe. Intensément rock, le duo de Toronto a la gnaque et se fout des conventions, de la concurrence, de tout en fait. Entre noise, stoner, garage, post punk et rock indé, il balance un grand coup de pied dans la fourmilière et redéfinit les priorités, les limites et les envies d’un public qui avait bien besoin d’être bousculé. Et puis, avant même d’avoir pu en récolter les fruits, pouf, le combo disparaît, pour renaître sous d’autres formes, dans d’autres genres, mais avec moins d’intérêt et, logiquement, de succès. Et puis, en 2011, une annonce tombe : le groupe se reforme. Il faudra pourtant attendre cette année pour pouvoir toucher du doigt ce « The physical world » qu’on espère aussi bon que sa préquelle. Et à ce niveau-là, on est pas trompés. Le disque reprend les choses exactement là où le précédent les avait laissées, sans grande évolution, même si on peut noter des influences pop plus prononcées. Si on veut trouver une trace valables des expériences électro du duo, il faudra attendre la chanson-titre, qui est vraiment très réussie d’ailleurs. Et si ce titre final est vraiment mon préféré, ça ne m’empêche pas d’apprécier l’ensemble à sa juste valeur : une variation sur un thème déjà connu, avec un côté un peu plus accessible qui ne lui est pas vraiment préjudiciable.

Paroles de l’album

Site officiel

Death From Above 1979 : Trainwreck 1979
zfgh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *