DEATH FROM ABOVE 1979 : Is 4 lovers

Quatrième album pour le duo canadien. Si en 2014, « The physical world » nous avait laissé entrevoir un autre futur pour la formation, celle-ci s’est vite ravisée pour donner dans le rock bien musclé qui l’avait fait connaître sur son premier opus. Un terrain qu’on connaît donc bien, et qui ne nous surprendra aucunement sur ce nouveau chapitre. En même temps, changer son fusil d’épaule maintenant que son style noisy et rentre-dedans est dans l’air du temps serait bien mal venu, ou en tout cas contre-productif. Mais on peut se poser la question autrement ; est-ce que reproduire de façon répétée le même type de titres et d’albums ne le serait pas autant, préjudiciable ? Car si on les suit depuis leurs débuts pétaradants, on peut raisonnablement affirmer qu’on a fait le tour de la musique de Death From Above 1979. Alors bien sûr, c’est toujours agréable de se prendre quelques uppercuts soniques bien sentis ici, et les quelques influences nu rave et électro qui ressortent sont bien placées et modifient un (tout petit) peu la formule, aboutissant à des titres moins directs, plus hybrides ou plus pop, mais globalement, on en attendait un peu plus. Les gars, c’est le moment de se lâcher un peu plus, de revoir la formule en profondeur, sans pour autant trahir ses ambitions premières. Plus facile à dire qu’à faire, probablement. En tout cas, ici, on y est pas arrivé, et si l’écoute s’avère tout de même digeste, elle n’incite pas forcément à y revenir souvent.

Instagram

Facebook

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Cette fois, le duo canadien n’a pas attendu 10 piges pour nous sortir la suite de « The physical world » : tant mieux. Ceci dit, ce (relativement) court laps de temps entre deux opus (trois ans quand même) a-t-il été mis à profit pour composer des titres aussi réussis que sur l’opus…
    Tags: death, on, above, from, ne, l, titres, plus, qu, s
  • 10000
    Lorsqu'en 2004, "You're a woman, I'm a machine" voit le jour, il fait l'effet d'une bombe. Intensément rock, le duo de Toronto a la gnaque et se fout des conventions, de la concurrence, de tout en fait. Entre noise, stoner, garage, post punk et rock indé, il balance un grand…
  • 10000
    Décidément, après Royal Blood et le retour de Death From Above 1979, 2014 n'est pas avare en duos bruyants ! Celui d'aujourd'hui est australien, formé d'un guitariste / chanteur et d'un batteur, et fout aussi un sacré barouf, en mélangeant punk, noisy pop et indie rock. Mais je ne rend pas…
    Tags: ne, plus, titres, cas, bien, death, above, from, rock, indie
  • 10000
    Il y a en Angleterre une culture de la rencontre explosive. Skunk Anansie, The Prodigy, Modestep et j’en passe ont déjà exploité le filon. C’est au tour de duo féminin Nova Twins. Entre rock musclé, punk, hip-hop et electro, « Who are the girls ? » se charge de faire voler les idées…
    Tags: s, electro, l, y, on, bien, c, rock, d, ne
  • 10000
    Bones Uk est, comme son nom l’indique en partie, un duo anglais féminin que l’on pourrait qualifier de « décadent », dans le sens où, pour définir sa musique, les donzelles ont choisi « des serpents, du sexe, du cuir et des motos ». Bon, ok, tout ça sonne terriblement cliché et un poil…
    Tags: on, l, d, plus, rock, ne, bien, s, electro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.