DARKEST HOUR : Godless prophets & the migrant flora

Ce nom me dit quelque chose, mais je n’arrive pas à remettre une époque ou un titre dessus. Bah, tant pis, je lance l’écouter dans le flou. Hum, ce joli mix thrashcore / deathcore, alliant puissance de feu et mélodie me dit vraiment quelque chose. Ok, ce type de metalcore est bien connu, et ce depuis des années… Ah mais oui ! Darkest Hour faisait partie de l’écurie Victory au début des années 2000, glorieuse époque du metalcore-roi ! A l’époque, je recevais tellement de disques du genre que j’ai fini par en être gavé. Vingt-deux ans après sa formation, le fait que la formation américaine soit toujours debout est en soi un exploit. Mais le fait qu’elle tienne une telle forme est encore plus remarquable. Car oui, ce neuvième album est une pépite. Excellent de bout en bout, il s’appuie sur un savoir-faire qu’on ne saurait remettre en question. Ce disque a tout : violence, intelligence, virtuosité, authenticité. Si le combo est apparemment passé par une phase plus catchy, les traces ont ici presque disparu. Ce qui reste, c’est une volonté sans faille de proposer une musique puissante, efficace et qui puisse parler à un panel somme toute assez large de metalleux. Et c’est sacrément réussi !

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Les allemands de Heaven Shall Burn se sont tus trois ans durant avant de nous offrir ce neuvième album. Bon, à vrai dire, si je les ai souvent croisé au tout début des années 2000, c'était le plus souvent accompagnés (les splits avec Fall Of Serenity et Caliban), et je…
  • 10000
    Caliban, c'est le nom d'un personnage assez monstrueux de Shakespeare. Mais c'est aussi un combo allemand de metalcore oeuvrant depuis maintenant 19 ans dans le genre sans jamais avoir baissé les bras, et en y amenant juste quand il le fallait suffisamment de « fraîcheur » pour ne pas lasser un auditoire…
  • 10000
    Pendant des années, j'ai bossé avec des labels qui produisaient du metalcore, notamment Lifeforce qui m'en a inondé. Ça m'a permis de découvrir plein de bons groupes, mais ça m'a aussi bien saoûlé au bout d'un moment. Alors j'ai soigneusement évité tout contact avec le genre pendant quelques années, et…
  • 10000
    Max Cavalera aime être entouré et bien entouré. La preuve encore une fois avec le supergroupe Killer Be Killed qui, outre son illustre personne, compte en son sein des membres de Mastodon, The Dillinger Escape Plan et un ex Mars Volta. D'emblée, on pressent que tout ça va plus suinter…
  • 10000
    Pas besoin d'attendre très longtemps pour réaliser qu'on est pas ici en face d'handicapés du manche ; dès l'entame de "Destroy create transform sublimate", on est confronté à une avalanche de notes fleurant bon les heures d'entraînement acharné. Quand le titre déboule, on n'a pas le temps de se dire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *