DARK TRANQUILLITY : Moment

Les suédois ont mis un peu plus longtemps que prévu à sortir ce nouvel album. Pour de multiples raisons probablement, dont la crise sanitaire, mais aussi la désertion de leur guitariste historique Niklas Sundin, parti se consacrer à Mitochondrial Sun à temps complet, et depuis remplacé par Johan Reinholdz (Skyfire, Andromeda). Le groupe a opéré depuis quelques temps à un retour aux sources, écartant les tentations trop expérimentales pour se concentrer sur leur death mélodique et orchestral teinté de riffs heavy et de prog. Un style qui ravira les fans de la première heure ; de « The gallery » à « Moment », si le temps a passé, la distance n’est pas si grande. Dès l’introductive « Phantom days », on peut se rendre compte de la grande attention apportée au respect d’un cahier des charges bien implanté dans l’ADN du groupe. Pas de surprise, mais des titres épiques, musicalement et techniquement irréprochables, ni trop death ni pas assez, aux guitares entrelacées et au chant parfait (Michael Stanne sait depuis longtemps alterner entre chant death rugueux et chant clair chargé d’émotion), rehaussés de claviers et orchestrations jamais pompeux. Alors bien sûr, on pourrait dire que le groupe ne s’est pas foulé la rate et propose du réchauffé. Mais mes amis, dans ce cas Dark Tranquillity est un chef étoilé du micro-ondes, parce que je n’ai rien à reprocher à ce disque ! Même pas comme certains la présence parfois envahissante du chant clair et de passages plus soft : j’étais de ceux qui trouvaient que « Therein » sur l’album « Projector » (1999, quand même) amenait le groupe dans une direction intéressante. Je n’irai pas jusqu’à hisser « Moment » sur le podium des meilleurs albums du gang, mais il se classe facilement dans le top 7 quand même. Belle performance.

Instagram

Facebook

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Les suédois n'ont pas pour habitude de se reposer. Ni sur leurs lauriers ni tout court d'ailleurs. Alors ce onzième album studio n'a en soi rien d'exceptionnel. Mais voilà, le groupe n'a pas l'habitude de bâcler ses sorties, bien au contraire. Après avoir contribué à donner ses lettres de noblesses…
    Tags: plus, dark, groupe, disque, album, titres, a, suédois, tranquillity, se
  • 10000
    Après 20 ans d'existence, les suédois nous reviennent avec ce neuvième album. Et nous de constater que le death mélodique du groupe de Mickaël Stanne n'a pas pris une ride. Riffs ultra-efficaces, mélodies immédiates, rythmiques entraînantes, parties électro discrètes mais bienvenues, architectures sonores toujours aussi intelligentes, voix « evil » ou claire…
    Tags: dark, tranquillity, groupe, l'album, plus, the
  • 10000
    Dark Tranquillity m'a écrit une chanson. Elle s'appelle "Inside The Partical Storm", et se trouve sur leur dernier album en date, "Fiction". Eh oui, que voulez-vous que je vous dise de plus ? Ah, bien sûr, ça fait un moment que que je suis leur parcours, que je vante leurs…
    Tags: plus, dark, se, tranquillity, the
  • 10000
    La vie est pleine de surprises. Alors qu'on croyait Dark Tranquillity perdu corps et biens pour les tempos échevelés et les voix tord-boyaux, le voilà qui revient à ses premières (ou presque) amours, et nous offre un splendide album de death progressif dans la lignée de leur chef d'œuvre « The…
    Tags: dark, plus, tranquillity
  • 10000
    In Flames, il y a quelques années, c'était du death metal. Et le death metal faisait peur. Et puis, petit à petit, le groupe a commencé à changer, à se faire de plus en plus mélodique, à ratisser plus large, à inclure des éléments plus thrash, plus heavy, des synthés,…
    Tags: groupe, plus, bien, death, disque, quelques, metal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.