DAILY GRIND : I did those things

IdidThoseThings_Square_HR

Marre des savants fous du son, des hybrides venus d’ailleurs ? Pas de souci, je comprends. Une fois de temps en temps, il peut être agréable de se poser et d’écouter quelque chose de simple et direct. Ma prescription pour aujourd’hui, c’est donc Daily Grind, un petit groupe sans prétention de Pittsburgh en Pennsylvanie, qui sort un premier album riche en plaisir immédiat. Au programme, un rock varié mais restant dans un spectre assez classique (pop, alternatif, un poil d’AOR, une pincée de stoner, un très léger côté funky) qui ne s’encombre pas de tergiversations. En trente-trois minutes, le groupe a bouclé son album, et nous a procuré une bouffée d’air frais, une tripotée de chansons immédiates. Plusieurs titres pourraient bien percer en radio si les programmateurs avaient les oreilles bien ouvertes. Certainement pas la révélation de l’année, juste un disque parfaitement calibré qui ne souffre d’aucun essoufflement et a écarté les titres faiblards pour ne garder que les meilleurs. Pas exigeant, pas fatiguant, pas ringard, bien joué Daily Grind !

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Autant le dire de suite, j'ai un à priori positif sur We Are Scientists. Car depuis ses débuts, le groupe californien ne m'a jamais déçu. Aucune raison que ce « Helter seltzer » ne change la donne, donc ? Eh bien à en croire la très bonne « Buckle » introductive, on serait bien tenté…
  • 10000
    Dans la musique comme dans la vie, il y a les amis et les potes. The Courteeners se situent pour moi dans la deuxième catégorie, celle qu'on croise de loin en loin en se disant "ah, ouais, sympa" et qu'on oublie quelques jours plus tard. Ainsi, en 2008, "St Jude",…
  • 10000
    Deuxième essai pour Cults, qui sans surprise joue toujours dans la même catégorie que pour son premier album, à savoir un pop rock résolument nostalgique, léger et facile d'écoute. J'avais trouvé leur premier album plutôt bien troussé, malgré des mélodies et gimmicks un poil trop faciles. Et pour ça non…
  • 10000
    Je l'avoue, même si je suis la formation britannique depuis ses débuts et l'ai vu évoluer en terme de personnel ces dernières années, je m'étais fait une raison concernant son style musical immuable (ou si peu) depuis quelques années. La folie des débuts est passée, ayant laissé la place à…
  • 10000
    « Holy fire », le disque précédent de Foals, quittait les terres de l'indie pop pour faire un passage remarqué dans le rock. Un changement de cap qui en a désarçonné certains. Mais c'est oublié que les oxfordiens sont coutumiers du fait ; le fossé entre « Antidotes » et « Total life forever » était, lui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *