CREEPER : Eternity, in your arms

Nouveau venu sur la scène punk internationale, le combo britannique Creeper n’a pas attendu longtemps pour briller. Élu par Kerrang meilleur nouveau groupe, le voici propulsé espoir national d’un genre depuis longtemps en perdition, le punk / hardcore. Sauf que, une fois l’oreille dessus, on en entend pas beaucoup, du punk / hardcore, sur ce disque. Alors on me dit dans l’oreillette que c’est de l’horror punk, et que du coup c’est pas pareil, nanananère. Ouais. Bref, on navigue ici entre punk rock, emo, rock alternatif et pop de stade. Ou plus précisément, le groupe oscille entre ces différents styles au sein de ce premier album, sans vraiment qu’on parvienne à en comprendre la logique. Est-ce que ce manque de lisibilité dessert le disque ? Un peu, forcément. Mais on parvient aisément à se rattacher à quelques titres bien entraînants (« Black rain », « Poison pens », « Suzanne », « Room 309 », « Winona forever »). Quand aux autres, si on se demande un peu ce qu’ils foutent là et qu’ils nous apparaissent comme des éléments de remplissage, ils ne sont pas assez désagréables pour constituer un motif de rupture immédiate. Ni magique ni sans retour, « Eternity, in your arms » porte assez mal son nom hélas ; tout au plus peut-on passer quelques heures, quelques écoutes avec lui, mais il faudra à Creeper un peu plus de taf et d’inspiration pour se rendre indispensable !

Site officiel

Paroles de l’album

Creeper : Suzanne

Related Posts

  • 10000
    Sixième album pour les frangins Calabrese. Pour les non-initiés, le combo pratique un style horror punk qui verse parfois dans le grand-guignol. Il faut dire qu'une des influences principales de Jimmy, Bobby et Davey est Glenn Danzig (on s'en serait pas douté au vu de la pochette...), ceci explique donc…
  • 10000
    Quelque part entre le premier album des Horrors et un The Coral passablement énervé, les anglais de The Wytches dynamitent leurs influences pop, psyché, garage et folk avec une bonne bouffée d'attitude et de sonorités punk. Et ça donne un premier album forcément explosif, intense et vraiment, vraiment très bien…
  • 10000
    Vous aimez Horrorpops, et le psychobilly en général ? Réjouissez-vous, Thee Merry Widows est fait pour vous ! Sorte de Tiger Army dernière période au féminin, les cinq donzelles sauvages ont concocté des titres classiques et accrocheurs, entre rockab', surf rock, punk et psychobilly pur, et on ne peut que…
  • 10000
    Neuvième album pour les américains de Yellowcard et leur émo punk de plus en plus rock. Oui, je sais, mes paroles ont quelque chose de dépréciatif. Mais c'est juste parce que depuis que j'ai fait connaissance avec le groupe, j'ai toujours trouvé qu'il basculait un peu trop facilement dans la…
  • 10000
    Je passe pas mal de temps à râler parce que, gna gna gna, les groupes y font rien qu'à se copier l'un l'autre, et pis bla bla bla, y z'ont aucune créativité, aucune imagination, tout se ressemble, la vie ça pue. Et puis une fois de temps en temps, une…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *