CITIZEN : Calling the dogs

Je suis Citizen à la trace depuis 2015 et je constate depuis « Everybody is going to heaven » un glissement vers un style de plus en plus pop. « Calling the dogs » suit clairement la même voie. Si le combo décrit ce cinquième album comme le plus énervé depuis longtemps, je dois dire que je ne le vois pas du même oeil. Bien sûr, « Headtrip » est loin d’être désagréable avec son riff simple et direct et sa façon futée d’allier groove et rock indé. Mais il s’avère un peu trop gentil pour moi. « Can’t take it slow est un peu plus rock, ou alors je m’habitue. Même constat pour « Hyper trophy ». Bon, ça reste pas assez rugueux pour moi, mais ça passe quand même. Arrive ensuite le premier single « If you’re lonely ». Pas du tout celui que j’aurais choisi ; je m’ennuie un peu ici. « Lay low » voit le groupe effectivement appuyer bien plus le côté agressif. Et c’est mieux ! Espoir de courte durée : « Needs » repart dans l’autre sens. « Bad company » n’est pas la reprise que j’espérais, mais n’est pas mal non plus. Par la suite, on prend à peu près les mêmes et on recommence ; comme sur les précédentes œuvres du groupe, les titres ont une fâcheuse tendance à se ressembler un peu (trop). Oui, « Calling the dogs » est un bon disque. Mais pour moi, il a du mal à tenir la comparaison avec non pas même les disques précédents, mais avec ce que pourrait produire le groupe avec ses capacités. Bah, pas grave, j’y reviendrais quand même !

Instagram

Facebook

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    « Careful what you wish for », qu’ils disent aux Etats-Unis, patrie de Citizen. Sur le premier album découvert, je regrettais la présence d’automatisme post hardcore, sans lesquels, pensai-je, la musique du groupe respirerait mieux. Sur le deuxième, j’en venais presque à les regretter, et en tout cas je déplorai le manque…
    Tags: plus, citizen, groupe, album, s, pop, on, rock, se, titres
  • 10000
    Ma rencontre avec l’album précédents des ricains de Citizen a été l’un des chouettes moments de 2015. L’opportunité de découvrir si le groupe persiste et signe au sein de ce nouvel et troisième album est beaucoup trop belle pour que je passe à côté. Petit flashback : je déplorais alors le…
    Tags: citizen, album, plus, n, the, a, rock, indie, indépendant
  • 10000
    La découverte de cet album des américains Citizen fait partie des petits bonheurs tant espérés quand on a un loisir aussi chronophage que le mien. Étiqueté emo / post hardcore, j'avoue que je me suis écarté de la route du groupe, fatigué d'écouter des choses certes bonnes mais assez convenues.…
    Tags: citizen, rock, indépendant, indie
  • 10000
    Amis aficionados du punk pop précis et efficace, arrêtez-vous ici quelques instants pour une pause salutaire. Car il y a des chances que Neck Deep et leur deuxième album « Life's not out to get you » comble toutes vos attentes. Quelque part entre un Sum 41 et un New Found Glory,…
    Tags: pop, plus, rock
  • 87
    Deus, vous ne les avez peut-être pas connu si vous êtes assez jeunes, plus que moi en tout cas, mais c'était ce qu'on appelle un putain de groupe dans les années 90 et 2000. A l'époque, toute l'europe avait les yeux rivés vers la Belgique, leader du rock indépendant, the…
    Tags: a, to, ne, plus, assez, dire, groupe, it, se, the

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *