CIRCA WAVES : Different creatures

Auréolé d’une excellente réputation, le premier album des liverpooliens de Circa Waves a attiré les lumières des projecteurs de la presse rock sur ses auteurs. Même moi qui suis un peu dur de la feuille (c’est l’âge), je me suis résigné à risquer mes tympans sur ce deuxième opus. Et je dois me rendre à l’évidence ; j’ai pas vraiment eu le nez fin dans cette affaire. Car dès « Wake up », ce disque pue l’intelligence et le talent. Entre pop de stade et rock de, hum, stade, le combo fait de savants aller-retours entre les genres et époques, prenant garde de ne pas s’attarder trop longtemps au même endroit. Et ça paie. Alors oui, c’est un peu cousu de fil blanc, et on voit en l’écoutant toutes les coutures qui rendent ces titres aussi accrocheurs et attachants, ce disque si réussi. Mais on arrête très vite de se draper dans un mépris facile pour juste profiter du moment présent. Parce que, prises une par une ou ensemble, les onze chansons qui composent ce deuxième album sont excellentes, et il faudrait vraiment être sourd (ou de mauvaise foi) pour ne pas se l’avouer. Du muscle, du feeling, de la douceur, de l’attitude ; Circa Waves a tout pigé !

Paroles de l’album

Site officiel

Circa Waves : Fire that burns

Circa Waves : Wake up

Related Posts

  • 10000
    De l’Espagne, vous ne connaissez que la paella et un trio gay friendly ? Bcore, label de Barcelone, est là pour parfaire votre éducation. Car voici qu’il nous balance une petite bombe rock avec un grand R, troisième œuvre de ce groupe dont le nom ne circulait jusqu’alors dans nos…
  • 10000
    Le son des écossais de We Were Promised Jetpacks était apparemment très typé grunge sur l'avant "Unravelling". Le changement est on ne peut plus notable sur ce troisième album, très axé indie rock, mais dont toute vélléité bruitiste a quasiment disparu. "Unravelling" varie les ambiances tout en restant dans un…
  • 10000
    Troisième album pour les américains de Young The Giant, avec toujours en point de mire la pop song parfaite. Pop, oui, mais métissée. Oh, pas métissée dans le sens ethnique du terme ; plutôt un métissage stylistique. Young The Giant fait se mêler pop, big rock, electro et groove pour un…
  • 10000
    Revenu depuis déjà quelques temps à un format plus pop tout en conservant une exigence mélodique dont il ne s'est jamais départi, Doug Martsch, l'homme derrière Built To Spill, offre au monde ce cinquième album du groupe en 2001. Infatigable artisan d'un rock indépendant qui doit autant aux Beatles qu'à…
  • 10000
    « Holy fire », le disque précédent de Foals, quittait les terres de l'indie pop pour faire un passage remarqué dans le rock. Un changement de cap qui en a désarçonné certains. Mais c'est oublié que les oxfordiens sont coutumiers du fait ; le fossé entre « Antidotes » et « Total life forever » était, lui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *