CHROME : Feel it like a scientist

chrome_feelitlike

Formé en 1976, Chrome est un groupe à géométrie variable (enfin, plus trop maintenant qu’une partie des membres est décédé, mais bref) parti du punk pour explorer des univers plus sombres et expérimentaux. (trop) Vite catalogué rock industriel, Chrome en utilise certes certains codes, mais puise également dans le post punk, le rock gothique, le progressif au sens large et le rock garage. Une bien étrange mixture, et d’ailleurs voulue comme telle, qui prend bien son temps pour sortir du bocal, puisque le précédent effort date de plus de 10 ans… Vous situez le truc ? Ben oui, ça va pas donner dans l’électro-pop dansante aujourd’hui. Ce que confirme bien vite « Nephilims » qui tutoie carrément le metal indus. Une fois ce décor planté, Helios Creed, dernier représentant historique de la formation de San Francisco et seul maître à bord, s’évertue à déconstruire et rebâtir nos certitudes sur ce qu’il a à proposer. Rythme débridé, narration sombre, sonorités incongrues et ambiances de films de genre s’entrechoquent avec des riffs rock plus classiques pour aboutir à ce « Feel it like a scientist » qui donne un conseil de lecture bien avisé tant il est ardu d’appréhender toutes les subtilités de ce huitième album sans se perdre en route. Pour ma part, je conseillerais une exploration en deux parties, ou en excluant toute forme de distraction extérieure (télé, enfant, conjoint(e), essai de Jean Roucas…). On a là un disque exigeant et sacrément complexe, mais dont la richesse et l’intérêt ne sont pourtant pas à remettre en cause ; un disque à conseiller à ceux qui aiment être bousculés et voyager dans des contrées musicales inexplorées (ou si peu). 

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *