CASTLE : Under siege

Stitched Panorama

Nous sommes en 2014 à San Francisco. Toute la ville est envahie par les hipsters et les poseurs. Toute ? Non, car un petit groupe d’individus résiste aux différentes modes musicales pour se consacrer au heavy metal. Mais attention, pas de dragons et de magiciens ici, on est plutôt en mode heavy doom rétro ici. Classique et efficace, faisant un pont entre Sabbath et ses héritiers, Castle a pour seule particularité de compter très peu de membres (deux, en fait), parmi lesquels Liz Blackwell, chanteuse / bassiste / compositrice principale. Sorti de là, si vous faites écouter ce troisième album du combo à vos parents, ils ne seront pas perdus. Thèmes, riffs, chant, tout ou presque a déjà été fait dans le genre. Pourtant, grâce à des parties de guitares assez techniques sans être trop démonstratives, à un chant plus sobre que chez d’autres, et parfois doublé d’une voix masculine plus « evil », et juste à des titres accrocheurs mais simples, Castle s’incruste facilement dans le tympan, même pour ceux qui ne sont pas clients du genre habituellement. Ça ne suffit pas à faire de « Under siege » un indispensable, mais il reste hautement recommandé rayon metal old school.

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *