BROWN BIRD : Axis mundi

brownbird_axismundi

Bon, autant vous prévenir tout de suite. « Axis Mundi », c’est l’histoire d’une tragédie. Celle de son auteur, David Lamb, atteint d’une leucémie incurable lors de sa conception, et depuis décédé. On comprendra alors que ce disque ne respire pas forcément la joie et évoque plus le crépuscule que les parties de volley-ball de naïades à demi-nues sur la plage. Bon, d’accord, les précédents n’étaient pas forcément dans ce goût-là non plus (il s’agit du 8e album du groupe). Brown Bird fait dans le gothic folk, l’americana noire. Et y insère quelques petites pointes de folklore européen. « Smoke rising » et « Focus » débutent le disque sous des auspices country rock. Par la suite, on s’oriente vers des terrains plus folk, avec parfois des influences world assez prononcées (« Bannermen », « Blood from the tree », « Shadrach »…). Hélas, la petite heure de cet ultime disque du défunt projet, malgré quelques titres plus réussis, souffre des mêmes défauts que ses prédécesseurs ; un certain manque d’envergure et de point d’accroche mélodique. Trop classique, sa musique ne marque pas assez, se contentant de bien faire le job, de prendre plaisir à s’inscrire dans une tradition nationale ; une instrumentation assez pauvre, une voix peu expressive, peu de variété dans les structures… Ce qui aboutit à un bilan plutôt positif mais mitigé.

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Adrian Crowley, songwriter irlandais folk rock à la voix sépulcrale, vous n'en entendrez pas forcément parler ailleurs. Et d'ailleurs, je ne vais pas me la jouer non plus, parce que si madame Pias ne m'avait pas envoyé ce disque, qui est quand même le septième, je serai moi aussi passé…
  • 10000
    Je sais de King Dude que c'est tout d'abord le propriétaire d'une marque de fringues goth mais qu'il aime aussi la musique, de préférence bien dark. Membre de plusieurs formations de plusieurs bords différents (black metal, hardcore metal), il signe également des disques sous son nom propre, dont ce "Fear"…
  • 10000
    J'ai aimé Murder By Death. Je l'ai aimé pour la singularité de sa musique, rock indé infusé au country-punk et au gothabilly, pour sa noirceur et son cynisme, pour la rage peu contenue de ses compositions, pour la voix reconnaissable entre mille de son leader. Mais comme souvent lorsqu'on aime,…
  • 10000
    Quatrième album pour Murder By Death, et premier chez Vagrant, qui ne s'est pas trompé en signant ces très talentueux adeptes du country punk. Ce disque fait vraiment le lien entre Nick Cave, Johnny Cash et Sixteen Horsepower. Dès le premier titre, « Comin' Home », gothique en diable, on…
  • 10000
    Les plus doués héritiers de Calexico sont norvégiens, vous le saviez ? Découvert totalement par hasard avec ce très bon disque, le groupe Helldorado pratique un rock qui doit autant au country punk qu'à l'americana ou au rock indé soulful des Afghan Whigs. Et y ajoute une section de cuivres type…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *