BROODS : Conscious

broods-conscious

Le premier chapitre des aventures des neo-zélandais de Broods m’avait fait découvrir avec surprise et plaisir leur mélange de r&b, electro-pop et musique électronique un poil plus exigeante. Bien entendu, je m’attendais à trouver quelques changements sur ce deuxième opus, y compris un glissement vers plus de titres plus, hum, passe-partout. Eh bien, mes amis, je me suis bien foiré. Dans la vie, je veux dire. Parce que concrètement, je pense que je me ferais beaucoup plus de blé comme voyant extra-lucide. Donc, oui, « Conscious » est infiniment plus variété electro-pop que ne l’était son prédécesseur. En fait, tout ce que le premier album pouvait contenir de « convenable » à mes yeux a quasiment disparu de cette séquelle très axée sur la radiophonie de ses titres. Du coup, il a sur moi l’effet du visionnage de l’épreuve de croquet des jeux olympiques : une indifférence polie, mais souvent éprouvée. Est-ce que ça plaira à d’autres ? Probablement. Mais moi, je passe à autre chose !

Paroles de l’album

Site officiel

Broods : Free

Related Posts

  • 10000
    Repéré grâce au single "Bridges", le duo frère / soeur (ou le contraire) Broods pourrait bien être une bonne surprise de cette fin d'année 2014. Et en plus, il me permet de chroniquer un disque neo zélandais, ce qui n'arrive pas souvent. Musicalement, on navigue un peu à vue entre…
  • 10000
    A l'inverse de certains petits camarades, je n'ai pas du tout vu arriver l'ouragan annoncé Karin Park. Du coup, ce premier album apparemment déjà très attendu n'en aura que plus d'impact sur votre serviteur. « Look what you've done », terrible titre electro-rock, installe une atmosphère sombrement pop, que « Shine » s'empresse d'alléger.…
  • 10000
    Poliça est une formation portée aux nues depuis quelques années par la presse musicale indie, et probablement à juste titre. C'est d'ailleurs pour ça que je me décide enfin à en découvrir un album. Alors bien sûr, je ne suis du coup pas armé pour juger de l'évolution du groupe.…
  • 10000
    En 2010, je découvrais « The Mating game », très réussi premier album du duo Bitter:Sweet, et succombais à son trip hop mélancolique et jazzy, aidé par la très jolie voix de son auteur / compositeur en chef, Shana Halligan. Et puis ? Et bien, faute de pouvoir trouver le disque en vente…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *