BOSTON MANOR : Glue

Le deuxième album des britanniques de Boston Manor, « Welcome to the neighborhood », m’avait bien tapé dans l’oeil en 2018 avec son rock teinté d’emo, de punk, de hardcore, de rock alternatif et de sonorités plus indus. Alors oui, ce troisième opus était attendu. Le troisième, c’est habituellement celui où le groupe rompt avec la routine pour s’orienter vers autre chose, celui « de la maturité ». Mais voilà, Boston Manor avait déjà opéré un certain changement entre ses deux premiers albums. Aucune raison donc de se précipiter pour celui-ci. Effectivement, si quelques ajustements ont été opérés ici et là, on retrouve globalement le groupe auteur d’un « disque de la semaine » de Kerrang sur ce troisième opus : un peu d’emo, un peu de -core, un peu de rock industriel, pas mal de rage et d’énergie, mais aussi des moments plus « tendres », même si ce qualificatif n’est peut-être pas le bon étant donné l’atmosphère assez sombre de l’album. Alors oui, le côté très pop de titres comme « Terrible love » pourrait en rebuter certains. Pourtant, c’est ce qui fait le charme de ce disque. Boston Manor ne s’excuse jamais, ne suit que son instinct où qu’il le mène, et c’est tant mieux en fait. Et donc, il ose panacher les titres rentre-dedans, les ballades et ce qui se trouve entre les deux. Quitte à ce qu’on ne sache pas vraiment si « Glue » est un disque bourrin qui s’adoucit par moments ou le contraire. Prenez donc un « Only1 » : il y a un peu des deux, et c’est certainement un des 3 meilleurs titres de cet album. Un album qui, comme le précédent, attirera de façon assez immédiate la sympathie voir l’adhésion , et que je conseille sans mal à mon prochain.

https://open.spotify.com/album/3cr0La1isZmO6KPFvsKRt5?si=txrXrvNDQa2eNic9vBCh3g

Facebook

Instagram

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Nous nous attardons aujourd’hui sur le deuxième album d’un groupe britannique. Apparemment le premier traînait du côté du pop-punk. Si j’avais lu ça avant de prêter une oreille à ce disque, il est possible que je sois passé à côté. Et ça eut été fort dommage. Car si quelques traces…
    Tags: rock, bien, the, on, disque, côté, plus, ne, manor, a
  • 10000
    S'ils se sont rencontrés sous d'autres cieux musicaux (le punk hardcore), les membres de Mundy's Bay ont choisi par ce premier album de se réinventer et de s'exprimer au travers d'un indie rock mâtiné de post punk, de l'énergie du rock alternatif et d'une patte mélodique pop. Mundy's Bay ne…
    Tags: plus, punk, se, rock, album, pop, ne, d'un
  • 10000
    Derrière ce nom qui hélas évoque côté français plus un lieu d’aisance qu’autre chose, se cache un Ty Segall décidé à en découdre à l’aide d’un rock hardcore punk noisy bien vénère. Il s’agit ici du deuxième album du combo, et on peut dire que celui-ci ne s’est en rien…
    Tags: on, plus, bien, a, disque, punk, ne, titres, y, assez
  • 10000
    Cinquième album pour ce qui reste de Hawthorne Heights. Il faut dire que le groupe n’a pas été épargné par les changements de line-up, du plus tragique (décès) au plus anodin (divergences musicales). Mais ceci a renforcé sa détermination à avancer sur le chemin d’un post hardcore qui s’est petit…
    Tags: a, plus, album, ne, groupe, hardcore
  • 10000
    Le punk n’est pas, convenons-en, un genre très fermé à l’expérimentation et à l’évolution. Oh, bien sûr, quelques exceptions traînent par-ci par-là, mais il est bien rare de trouver un hybride original. Bon, vous vous doutez bien que si je vous assène ça, c’est que justement j’en ai un sous…
    Tags: bien, plus, punk, a, rock, on, quelques, chose, album, oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *