BLOODY HAMMERS : Songs of unspeakable terror

Et de six pour les américains Bloody Hammers. J’avais découvert le duo sur son précédent disque, qui se positionnait comme une version doom hard rock d’un Rob Zombie ; le look horreur gothique bien vissé, l’amour de la pop song ancré dans l’ADN, et une légère tendance à ronronner. Une sorte de pop punk version doom, quoi ; des titres tous taillés dans le même roc, agréables et pas prise de tête pour un sou, du groove et beaucoup de mélodie, une imagerie qui sent le souffre mais juste assez pour que ce soit fun, jamais trop pour ne pas verser dans le macabre ou le flippant. De ce que je me souviens, cependant, une coloration plus eighties habillait « The summoning », et elle a ici disparu ; dommage. A la place, un son un peu plus rock / horror punk dans les guitares, qui peut rappeler les Misfits ou Calabrese. Rien de bien original me direz-vous ? Et vous n’aurez pas tort. Le groupe peut certes se arguer d’avoir proposé autre chose sur ce nouvel album, mais pour ma part je trouve qu’il s’est un peu tiré une balle dans le pied, d’autant plus que les titres y sont, à mon sens, moins efficaces mélodiquement parlant (un « Waking the dead » ou un « Witchfinder general » m’ennuient, par exemple). Retour plus que mitigé donc !

Facebook

Instagram

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Quatre ans pour sortir un album : les gars de Death Wolf ne sont pas pressés. Ou plutôt ils aiment bien faire les choses. Il faut dire que leur membre le plus connu, c'est Morgan, et qu'il est assez occupé par son groupe principal... Marduk. En 2015, leur troisième album, sans…
    Tags: the, bien, plus, ne, a, groupe, album, me, se, nouvel
  • 10000
    Nouveau venu sur la scène punk internationale, le combo britannique Creeper n’a pas attendu longtemps pour briller. Élu par Kerrang meilleur nouveau groupe, le voici propulsé espoir national d’un genre depuis longtemps en perdition, le punk / hardcore. Sauf que, une fois l’oreille dessus, on en entend pas beaucoup, du…
    Tags: punk, l, qu, plus, se, groupe, rock, disque, assez, d
  • 10000
    Sixième album pour les frangins Calabrese. Pour les non-initiés, le combo pratique un style horror punk qui verse parfois dans le grand-guignol. Il faut dire qu'une des influences principales de Jimmy, Bobby et Davey est Glenn Danzig (on s'en serait pas douté au vu de la pochette...), ceci explique donc…
    Tags: plus, calabrese, punk, rock, horror
  • 10000
    Petit frère (ou sœur) des Horrorpops, The Creepshow développe depuis 2005 un psychobilly entraînant et classique, mais assez sage. Un groupe capable de pondre de très bonnes chansons, de bons albums, contenant exactement ce qu’on en attend, bâtis selon une symétrie parfaite. Mais voilà, s’il s’agit de disques aux qualités…
    Tags: the, chose, plus, a, s, y, n, d, groupe, disque
  • 10000
    Quelque part entre le premier album des Horrors et un The Coral passablement énervé, les anglais de The Wytches dynamitent leurs influences pop, psyché, garage et folk avec une bonne bouffée d'attitude et de sonorités punk. Et ça donne un premier album forcément explosif, intense et vraiment, vraiment très bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.