BLANCHE : Empire

Il y a très, très peu de raisons justifiant que je m’intéresse à un disque de candidat de télé-crochet ou équivalent. L’une d’elles, c’est l’origine belge de l’artiste. Blanche, donc, est belge. Elle a participé à la cinquième saison de The Voice Belgique, avant de représenter son pays à l’eurovision et de se faire remarquer au niveau international. La voici aujourd’hui avec un deuxième album, et toujours dans la même mouvance ; celle d’une electro pop mélancolique et dansante à la fois, portée par une voix pas forcément dans les standards de ce qu’on entend sur les ondes, mais porteuse d’un certain charme. Bon, j’avoue que ce réveil vient sur le tard. Je connais la chanson qui a fait le renom de Blanche, « City lights », et qui a été pas mal diffusée sur les ondes des très bonnes radios belges par la suite, mais je n’ai à l’époque pas été plus loin. Bah, au moins, je peux comparer cette suite à quelque chose. Stooooop ! Vous alliez appuyer sur « play » ? Alors je ne saurais que trop vous conseiller de zapper totalement l’intro absolument inutile et même contre-productive de ce disque, et démarrer par le morceau-titre. Pas vraiment de surprise au sein de celui-ci, ni des autres d’ailleurs ; on retrouve cette musique élégante et grave, orchestrée mais employant aussi des éléments plus modernes et électroniques. Il faut savoir que « Empire » a vraiment été conçu comme un album ; ça n’a l’air de rien, mais il se déroule donc comme un tout avec un début et une fin, une logique propre. Et c’est une attention appréciable, agréable. Ce disque se,montre au final un peu trop répétitif, mais son homogénéité, non seulement dans l’orchestration, mais surtout dans la qualité de composition, est une qualité non négligeable.

Facebook

Instagram

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Bon, on est d’accords que si tous ceux qui se cassent la gueule (et pas au sens métaphorique) décident de composer des albums, on est pas sortis du sable. Mais bon, quand même, Channy Leanagh, la chanteuse de Poliça, a quand même failli mourir, et ça, ça fait réfléchir. C’est…
    Tags: on, a, album, plus, cette, c'est, disque, faire, se, pop
  • 10000
    A l'inverse de certains petits camarades, je n'ai pas du tout vu arriver l'ouragan annoncé Karin Park. Du coup, ce premier album apparemment déjà très attendu n'en aura que plus d'impact sur votre serviteur. « Look what you've done », terrible titre electro-rock, installe une atmosphère sombrement pop, que « Shine » s'empresse d'alléger.…
    Tags: ne, plus, pop, disque, on, album, non, c'est, vraiment, https://open.spotify.com/album
  • 10000
    Nouvelle sensation electro pop R&B venue de Londres, Millier Turner a dévoilé il y a quelques jours cette première carte de visite, agrémentée d'un bon plan de comm' qui envoie cet ep dans les pattes de bon nombre de blogs et médias musicaux en tous genres. Et quand à côté…
    Tags: a, on, mal, suite, the, voix, l'album, paroles, instagram, facebook
  • 10000
    L’évolution du son de Lydia Ainsworth est une constante. Partie d’un trip hop mélancolique, elle a bifurqué en 2017 vers quelque chose de plus electro pop et passe-partout. Très logiquement, je m’attends à retrouver le genre encore plus épuré et pop. Et le résultat correspond effectivement à cette idée. Est-ce…
    Tags: plus, a, on, pop, disque, album, vraiment, chose, mélancolique, l'album
  • 10000
    Bordeaux, c'est un peu loin du Japon. C'est pourtant là que le duo féminin a décidé de nous emmener. Sur le premier titre de ce premier album, l'illusion est complète, puisque les filles nous énumèrent les qualités exceptionnelles de la contrée susnommée. Une introduction très particulière, qui ne va pas…
    Tags: plus, c'est, the, electro, instagram, facebook, https://open.spotify.com/album, éléments, on, pop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *