BLAENAVON : That’s your lot

Blaenavon, formation anglaise, a eu l’intelligence de ne pas céder à l’excitation et la précipitation des débuts. Aujourd’hui, alors qu’arrive son premier album, on ne peut que l’en féliciter. Car « That’s your lot » a eu le temps d’être préparé, jaugé, soupesé, peaufiné à l’extrême, et est à présent suffisamment armé pour désarmer l’auditeur, le laisser abasourdi par une maîtrise et une versatilité étonnantes. La raffinée « Take care » arrive telle une équilibriste, hésitante et fragile au départ pour prendre un essor rock autour de 2mn40. On sait déjà que le groupe est capable de prouesses, et on en redemande forcément. « Let’s pray », beaucoup plus pop et presque Smithien, montre un visage légèrement différent du groupe. « Orthodox man » suit à peu près le même chemin, mais de façon plus moderne, avec autant de succès. « My bark is your bite » est immédiatement plus rock et accrocheur, « Lonely side » est plus ensoleillé et fun, « Let me see what happens next » joue l’intimité pop de la ballade au piano… En bref, aucun titre n’a de difficulté à se démarquer du précédent et à se faire une place au sein de cet album somptueux, empruntant autant à Foals qu’à Dan Mangan ou Cousteau, en faisant un crochet par le post punk et la pop plus franche. Ecoutez-le, aimez-le, et vous partagerez mon avis ; je suis ok pour attendre quatre autres années pour un disque de la même trempe.

Paroles de l’album

Site officiel

Blaenavon : Orthodox man

Related Posts

  • 10000
    Ce nom sonne familier à mes oreilles, mais je n'ai aucune idée d'où ou de quand cette impression me vient. Et que dire de ce titre d'album, qui m'évoque à la fois Thierry Lhermitte et un disque de Placebo ? Tout ça ne me dit rien qui vaille... Et pourtant, une…
  • 10000
    Lui, je ne l'ai pas vu arriver. De son angleterre natale, Saint Leonard nous envoie un premier album sympathique aux confins du rock retro et du rock indé. Les influences et époques s'entrechoquent, la voix très légèrement éraillée et pleine de charme de l'auteur se charge de lier le tout.…
  • 10000
    La loose. « I own you » est rien de moins que le cinquième album de Mick Flannery. Je n'ai même pas la queue d'une piste sur le bonhomme et son parcours. Et en écoutant la chanson-titre qui déboule dès le lancement de la galette, je suis direct sur une mauvaise piste :…
  • 10000
      J'aime les choses originales, voir même bien barrées. Si en plus elles débarquent de nulle part et me prennent complètement au débotté, tant mieux. Si vous avez un peu de jugeote, vous avez deviné que c'est clairement le cas ici. Cobalt Chapel, c'est l'alliance d'une actrice / chanteuse anglaise,…
  • 10000
    Vous n'avez jamais entendu parler de Serafyn, et c'est normal. Il s'agit en fait d'un tout jeune groupe suisse. Trois filles, deux garçons, un certain penchant pour les atmosphères paisiblement folk et les harmonies de voix, la mélancolie et les instruments classiques (deux violoncelles, une contrebasse). C'est donc du côté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *