BLACK THERAPY : In the embrace of sorrow, I smile

Difficile de qualifier la musique des italiens. Post deathcore ? Black death mélodique ? Bah, peu importe. Ce que vous avez besoin de savoir, c’est que ce deuxième album possède d’énormes qualités. Brutal, mélodique et diversifié, « In the embrace of sorrow, I smile » honore ses auteurs et montre à tout le monde que l’Italie a parcouru bien du chemin en terme de production extrême. Bon, d’accord, quand on y regarde de plus près, Black Therapy et Dark Tranquillity ont de nombreux points communs. Le nom, déjà, mais surtout cette faculté à unir puissance et mélodie, cette voix death dark typique, cette cohésion, cette concision et cette maîtrise technique. Oui, rien que ça. Ecoutez, au hasard, un « Theogony » pour vous en convaincre : le groupe est certes influencé, mais il se montre presque à la hauteur de ses modèles. En 10 titres et 42 minutes, on ne trouvera rien à lui reprocher à part un léger manque d’originalité sur lequel on passera assez vite. Très encourageant !

Paroles de l’album

Site officiel

Black Therapy : In the embrace of sorrow, I smile

Related Posts

  • 10000
    Les suédois n'ont pas pour habitude de se reposer. Ni sur leurs lauriers ni tout court d'ailleurs. Alors ce onzième album studio n'a en soi rien d'exceptionnel. Mais voilà, le groupe n'a pas l'habitude de bâcler ses sorties, bien au contraire. Après avoir contribué à donner ses lettres de noblesses…
  • 10000
    Après 20 ans d'existence, les suédois nous reviennent avec ce neuvième album. Et nous de constater que le death mélodique du groupe de Mickaël Stanne n'a pas pris une ride. Riffs ultra-efficaces, mélodies immédiates, rythmiques entraînantes, parties électro discrètes mais bienvenues, architectures sonores toujours aussi intelligentes, voix « evil » ou claire…
  • 10000
    Dark Tranquillity m'a écrit une chanson. Elle s'appelle "Inside The Partical Storm", et se trouve sur leur dernier album en date, "Fiction". Eh oui, que voulez-vous que je vous dise de plus ? Ah, bien sûr, ça fait un moment que que je suis leur parcours, que je vante leurs…
  • 10000
    La vie est pleine de surprises. Alors qu'on croyait Dark Tranquillity perdu corps et biens pour les tempos échevelés et les voix tord-boyaux, le voilà qui revient à ses premières (ou presque) amours, et nous offre un splendide album de death progressif dans la lignée de leur chef d'œuvre « The…
  • 10000
    Honte sur moi, je suis totalement passé à côté du premier album d'Obscura, pourtant (apparemment) un chef d'œuvre de death progressif, encensé par la presse internationale. Il faut dire qu'en terme de metal extrême, ce n'est pas vers l'Allemagne que se tourne le plus souvent mon regard. Bref, trêve de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *