BELL WITCH & AERIAL RUIN : Stygian bough volume 1

Le rêve. Enfin, le rêve si vous êtes comme moi. Moi, j’aime la lourdeur, la puissance et le désespoir apportés par le funeral doom. Mais souvent, je trouve que le genre attaque un peu trop bille en tête, qu’il gagnerait à être plus progressif, plus posé, et qu’il manque de finesse. Et bien, voici un disque qui allie les deux. Petite explication. Bell Witch est un duo funeral doom. Aerial Run est un one-man band dark folk. Les deux formations ont décidé d’unir leurs forces, non pas comme un split mais comme un groupe, un vrai, en bâtissant des titres condensant les différents penchants du trio. Bon, ok, ça aurait pu être différent. Le schéma est souvent le même sur ces cinq titres ; un démarrage dark folk, un long développement qui mène à une explosion de décibels bien gras. En gros, les gars continuent chacun à jouer leurs parties respectives, mais ils ont du pas mal se concerter avant sur le moment précis ou telle et telle chose débarque pour que l’ensemble soit aussi fluide et émotionnellement fort que possible. Et de ce point de vue, c’est vraiment réussi. Alors oui, ça pourrait être encore mieux, mais avec le temps, on peut y croire étant donné ce premier essai, ça va devenir plus fort, plus grand, plus profond. En tout cas, si on aime le genre, on est copieusement servi avec plus d’une heure de musique en cinq titres. Si déjà ça vous freine, n’allez pas plus loin. Mais je vais quand même vous rassurer ; si longueurs il y a, elles sont vraiment vite oubliées, contrebalancées par des mélodies troublantes et un feeling à fleur de peau. Recommandé !

Bell Witch (Facebook)

Bell Witch (Instagram)

Aerial Run (Facebook)

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Je ne sais pas vous, mais moi, le nouvel espoir du doom metal, j'ai tendance à ne pas le chercher dans un environnement où il n'a à priori rien à foutre. Et donc, pas en Californie. Et pourtant, me voilà en présence de Mountaineer, groupe formé en 2015 et dont…
    Tags: doom, metal, on, bien, plus, genre, y, facebook, atmosphérique, funeral
  • 10000
    En 2015, « Dormant heart » montrait à la fois le pouvoir et les limites de Sylosis. Apparemment, les fans (coucou beuh !) n'étaient pas les seuls à s'en rendre compte, puisqu'à sa suite, Josh Middleton a décidé de mettre son groupe en pause pour une durée indéterminée, pour faire un point…
    Tags: plus, bien, on, metal, facebook, qu'il, y, doom, ont
  • 10000
    Le groupe allemand dont nous allons parler à présent porte assez mal son nom ; sa trajectoire ressemble plus à un météore qu'à un océan. Apparu il y a un an, il en est à deux ep (qui lui ont permis d'être signé sur Nuclear Blast) et, donc, un album. « The…
    Tags: plus, metal, y, bien, doom
  • 10000
    Verheerer fait partie de ces formations qui, si on ne vous les présente pas, qu'on ne vous les agite pas sous le nez, ont fort peu de chances de traverser votre existence. Le groupe allemand pratique une sorte de post black metal croisé au post hardcore, au doom, au death…
    Tags: plus, metal, bien, on, vraiment, facebook, moi, atmosphérique, doom, fort
  • 10000
    Quatrième album pour Saor, qui en profite au passage pour signer avec le label Avantgarde music, (souvent) garant de chouettes disques. Si vous ne connaissez pas Saor, ça n’est pas grave, je vous fais le tour du propriétaire de suite. Nous sommes en présence d’une groupe qui prend certes ses…
    Tags: metal, folk, plus, bien, vraiment, facebook, souvent, doom, funeral, titres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *