BARONESS : Purple

baroness-purple

Incroyable ce que j’ai pu lire comme mal de ce disque. Mais moi, j’aime bien Baroness, alors j’ai quand même envie de lui laisser une chance. Même si « Yellow & Green » ne m’avait pas entièrement convaincu, car trop ambitieux sans assez de résultat. Et oui, j’ai bien senti que le combo s’éloignait peu à peu du sludge des débuts pour intégrer plus de rock à sa musique. Donc le nouveau pas dans cette direction que représente cette nouvelle exploration du spectre chromatique ne me surprend pas. Et je ne la considère pas non plus comme une trahison. Bon, ok, je l’avoue, tout ici ne m’enchante pas. Je ressens, comme certainement beaucoup avant moi, la nostalgie des titres bien virils et poisseux aux guitares conquérantes qui m’avaient fait chavirer il y a quelques années. Oui, je regrette aussi, comme j’ai pu le faire sur le disque précédents, la sous-exploitation des guitares. Je pense que parfois, un autre arrangement aurait pu mieux servir les chansons, tantôt trop soft, tantôt trop « bruyantes ». Oh, oui, il y en a de très recommandables, et ce disque n’est pas le ratage complet qu’ont dépeint ses détracteurs. Il s’inscrit dans la logique du précédent, et les mêmes effet produisant les mêmes conséquences, il souffre des mêmes défauts. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut le rejeter en bloc.

Paroles de l’album

Site officiel

Baroness : Shock me

Related Posts

  • 10000
    Je ne connaissais pas Baroness avant de chroniquer l'album précédent, "The Blue Record" dans ces mêmes pages que vous tenez fébrilement (laissez-moi rêver un peu !). Mais ce fut une expérience renversante pour moi ; celle de découvrir un groupe intelligent, créatif, heavy et accessible, exauçant mes vœux inavoués de…
  • 10000
    Formé en 2003, Baroness est une formation américaine pratiquant un sludge / stoner / heavy metal déjà largement reconnu hors de nos frontières par le biais de leur premier opus « The Red Album ». On poursuit donc logiquement dans l'évocation des couleurs primaires avec ce deuxième essai. Et pourtant primaires, nos…
  • 10000
    "The hunter" marquait une évolution dans la musique de Mastodon, vers, il faut bien le dire, un son plus "actuel" et grand public, y perdant pas mal de personnalité au profit d'une efficacité que je ne remettrais pas en question. "Once more round the sun" en remet une couche. Mais…
  • 10000
    Ce n'est pas toujours le cas, mais là il faut bien le reconnaître, rarement nom de groupe et pochette d'album n'auront été tant complémentaires pour renseigner le pauvre ignare que je suis sur le contenu de ce "CVI" (soit 106... c'est clair que niveau indices, on repassera de ce côté-là…
  • 10000
    Encore un groupe de barbus qui pratique une musique entre stoner et post hardcore ? Oui. Encore un premier album, un nouveau groupe ? Oui. Non, mais, encore un qui vaut la peine d'être découvert ? Oui. Et pourtant, « High mountain pass », premier titre de ce premier album, pourrait laisser penser le contraire.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *