BALTIC FLEET : The dear one

Paul Fleming décrit sa musique comme un croisement entre Daft Punk et Joy Division. Drôle de comparaison. Au sujet du projet Baltic Fleet, on peut aussi entendre des noms comme Brian Eno, ou toute la frange du kraut rock. La vérité, c’est que ce qu’on peut trouver dans « The dear one », troisième album du one-man band, est quelque part au milieu. Soit une musique électronique volontiers progressive, principalement instrumentale, pas très dansante, assez planante, avec un côté rétro prononcé. Et 10 titres qui se montrent aussi intéressants que complexes. Difficile de décrire précisément ce qui s’y passe et ce qu’on peut y ressentir. Le rythme y joue forcément un rôle prépondérant, tant que celui ou celle qui n’est pas sensible à une certaine forme de techno passera tout à fait à côté. Ce serait dommage, car ce disque est une sympathique mise à jour de la norme kraut / ambient, mais très compréhensible. Imparfaite, mais sympathique.

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Pour ce deuxième album, l'allemand Kuedo avoue s'être grandement inspiré des musiques de film. En découle des titres où l'électronique se confronte au brouillard mystérieux d'un Twin Peaks. « Slow knife » porte bien son nom ; une menace implacable y fait son chemin de façon très cruelle, lentement mais sûrement. Elle ne…
  • 10000
    Ital Tek est l'un des noms importants du dubstep. Je pense que c'est assez important de vous le dire, parce qu'à l'écoute de ce cinquième album, on ne saurait pas le dire. C'est peu de dire que « Hollowed » est éloigné des explosions de rythme et des ambiances adolescentes qu'on associe…
  • 10000
    Non, mais sérieusement, faut arrêter. Il faut arrêter de m'envoyer des supers albums. Parce que moi, concrètement, je suis un fétichiste du disque. Et donc, m'envoyer un disque aussi excellent version numérique, ça ne va pas me suffire longtemps. Il faudra tôt ou tard que je le tienne entre mes…
  • 10000
    Ah, la scène electro italienne ! Elle est tellement, euh, ben, elle est... En fait je sais pas ; parce qu'à part les excellents Bloody Beetroots et Eiffel 65 (c'te gloire nationale...), je n'y connais rien. Alors l'occasion de découvrir (peut-être) avec Aucan une formation vraiment intéressante, je ne peux pas lui…
  • 10000
    Stephan Bodzin est un nom connu dans le domaine de l'electro allemande. Pourtant, ce dj n'a jusqu'ici sorti qu'un disque. C'était en 2007, et je ne l'ai même pas écouté. Alors pourquoi celui-ci me direz-vous ? Parce que je pense au plus profond de moi qu'il n'est jamais trop tard pour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *