BADBADNOTGOOD : III

badbadnotgood_III

Le jazz fait partie des rares genres musicaux qui n’ont d’habitude pas du tout mes faveurs. Mais, le temps aidant, quelques petits malins ont su glisser dans mes esgourdes des notes bleues. Il faut dire aussi que depuis une dizaine d’années, le jazz s’affranchit de ses limites, fricotant avec l’électro, adoptant de nouvelles formes, se rendant plus accessible au commun des mortels, ou au contraire plus savant et expérimental, abandonnant le groove à une rigueur instrumentale inattendue. D’autres encore choisissent d’adapter d’autres genres musicaux à leur style de prédilection. C’est le choix qu’a opéré le trio canadien Badbadnotgood sur son premier album, où il reprenait des classiques hip hop à sa sauce. Si l’ombre des beatmakers plane encore sur cette troisième galette, la musique louvoie un peu plus que par le passé, frôlant parfois le free jazz, d’autres fois le dark jazz, le trip hop, le post rock… En neuf titres excellents, riches de technique et de mélodie, et n’oubliant jamais le groove, Badbadnotgood signe une oeuvre intelligente et maîtrisée, qui peut faire applaudir une large audience. C’est le cas de votre serviteur, qui s’empresse de mettre ce disque sur sa liste d’achat ! 

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *