AWOLNATION : My echo, my shadow, my covers & me

Comme beaucoup, je ne connais le groupe de rock electro Awolnation qu’au travers de leur tube interplanétaire, « Sail ». Pas certain que cet album m’aide à mieux cerner le projet. Bah oui, comme le titre l’affiche clairement, c’est un disque de reprises que nous propose Aaron Bruno ici. Des reprises de titres emblématiques, plutôt orientés eighties, qui ont probablement du bercer l’enfance du musicien. On commence par une version réactualisée du « Beds are burning » de Midnight Oil, interprétée par Tim Mc Ilrath de Rise Against. C’est d’ailleurs la valeur ajoutée de ce disque, cette présence systématique d’invités de renom venant apporter d’autres couleurs aux titres. Ceci dit, ça ne suffit pas toujours à en faire des versions améliorées. On pourra saluer certaines interprétations, et certains choix plutôt osés (j’adore le « Flagpole Sitta » d’Harvey Danger), alors que d’autres sont juste…anecdotiques. Le bilan de tout ça est, ne nous le cachons pas, plutôt mitigé. Finalement, le côté electro s’estompe sur pas mal de chansons, et souvent on se retrouve avec des instrumentations assez convenues… et des parties vocales qui vont de pair. Mais sur quelques titres, ça fonctionne. Pas assez pour faire de ce disque un indispensable, mais il reste distrayant !

Facebook

Instagram

Paroles de l’album

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *