AUCAN : Stelle fisse

aucan_stelle fisse

Ah, la scène electro italienne ! Elle est tellement, euh, ben, elle est… En fait je sais pas ; parce qu’à part les excellents Bloody Beetroots et Eiffel 65 (c’te gloire nationale…), je n’y connais rien. Alors l’occasion de découvrir (peut-être) avec Aucan une formation vraiment intéressante, je ne peux pas lui tourner le dos. Aucan est donc un trio qui œuvre dans un melting pot de nombreux genres : techno, electronica, ambient, quelques éléments progressifs, et des influences pop assumées. Ainsi, le disque se partage entre instrumentaux plus ou moins planants et chansons 100% électroniques avec voix trafiquées. Les uns autant que les autres s’avèrent très convaincants ; trois écoutes successives n’ont pas suffi à m’en fatiguer. Bon, bien sûr, il faut être sensible aux éléments cités plus haut. Il ne s’agit pas d’un disque pour le commun des mortels, mais pour les amoureux des divagations rythmiques, des pérégrinations acides, des égratignures soniques et des pop songs extra-terrestres. Loin de l’évidence mais pas indifférent à l’efficacité, « Stelle fisse » est une découverte délicieuse pour moi, que j’ai vraiment plaisir à partager avec vous. Le groupe réussit à se forger une identité tout en privilégiant une diversité mélodique et rythmique certaine, et ça c’est très fort et à vrai dire assez inexplicable. Ça fait forcément d’Aucan une formation à suivre de très près, ce que je vous enjoins à faire dès aujourd’hui !

Paroles de l’album

Site officiel
https://www.facebook.com/AUCANOFFICIAL

Related Posts

  • 10000
    Golden Silvers est une formation anglaise qui a sorti en 2009 un premier album, « True romance », précédé du single du même nom. Et alors ? Alors il se trouve que ce groupe avait un chanteur, et que celui-ci sort justement son premier album solo aujourd'hui. C'est dingue non ? Ah oui, c'est…
  • 10000
    Troisième album pour cet autrichien, et premier sur Ninja Tune ; maintenant vous savez pourquoi je me retrouve à écouter « Joined ends ». Oh, je sais, le label n'a plus depuis quelques temps la même aura de dénicheur de talents, de défricheur de la musique électronique. Mais il a quand même bien…
  • 10000
    Oui, il existe vraiment ce disque. Non, je ne cherche pas à chroniquer que des trucs indés et confidentiels. Voici pour ceux qui, en découvrant cette chronique, se sont dit ; « vin dé non, mais ch'est qui incor ch'tilal ? » ou « diantre, mais où a-t-il encore déniché un tel artiste ? » en langage…
  • 10000
    Arca, c'est Alejandro Ghersi. Il est vénézuélien, a un look bien chelou, et il fait une musique un peu en rapport. Vous vous en foutez, hein ? Et si je vous dit que ce type a bossé sur deux titres du dernier Kanye West, qu'il a produit du FKA Twigs…
  • 10000
    Duo de L.A. remarqué en 2013 par un premier album entre dubstep et electro, Kill The Computer remet le couvert très peu de temps après donc avec ce disque au titre peu évocateur. Soit dix titres balayant le spectre de la musique électronique dans les grandes largeurs, prenant là du…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *