ATLANTIS CHRONICLES : Nera

Troisième album pour les français de Atlantis Chronicles. Le groupe, qui se décrit comme metal progressif, va volontiers chercher ses influences dans le metalcore et ses dérivés. En d’autres termes, il allie la puissance, la finesse et l’intelligence de composition. Et il compile tout ça en dix titres qui le hissent largement à la hauteur des autres formations du genre. On ne peut que féliciter les 336 contributeurs ulule pour leur engagement et leur perspicacité ; c’est grâce à eux que vous pouvez aujourd’hui apprécier pleinement les dix titres de « Nera ». Apparemment, le line-up du groupe a subi un petit lifting à cette occasion. Je en peux pas vraiment juger de l’ampleur de l’opération, puisque je n’ai pas écouté les autres œuvres du groupe. Mais celle-ci est apte, quelles qu’aient été les qualités ou les défauts des autres, à les occulter, ça j’en suis persuadé. Sur cet album, la bande suit son concept (son nom en dit long) en relatant les derniers instants de la cité d’Atlantis. Forcément, on va y trouver une forme d’urgence, de précipitation. Mais on y trouve aussi les notions de panique, de peur, et finalement de résignation. Les titres reflètent l’état ou les états d’esprit des habitants de la cité voyant celle-ci sombrer. Musicalement, la brutalité, la mélodie et la technique sont alliées au sein des 10 titres de l’album. Ceux-ci passent d’ailleurs bien vite, un peu trop, pour les six longues années d’attente entre « Nera » et le précédent « Barton’s odyssey ». Mais on a du mal à en vouloir longtemps à Atlantis Chronicles, qui fait preuve d’une certaine maestria dans le fait de proposer un style à la fois très tendance, avec moults éléments connus et reconnus, mais qui comporte tout de même assez de passages complexes et savamment composés pour leur donner de la force et de la personnalité. « Nera » est donc hautement recommandable, mais on espèrera tout de même que le combo se montrera encore bien plus audacieux et créatif pour le suivant !

Instagram

Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.