ASSEMBLAGE 23 : Mourn

Wow ! 32 ans que Assemblage 23 traîne son electro dark plutôt light sur la scène. Pourtant, « Mourn » n’est «que » son neuvième album (ce qui fait un disque tous les deux ans et demi à peu près, si on décompte de la carrière de monsieur Tom Shear les quelques années où il a oeuvré sans contrat). Le style du one man band (qui compte certes d’autres musiciens « on stage », mais aucunement responsables du son de l’ensemble) n’a pas vraiment bougé ; il s’agit toujours de titres devant autant à l’electro pop bien cold de Depeche Mode qu’à la scène electro dark, dans ses acceptions les plus technoïdes. Comprenez que si on a l’habitude (à tort ou à raison, à vous de voir) de classer Assemblage 23 dans la catégorie « electro goth », sa musique reste très accessible et pop ; juste avec une instrumentation différente. Ok, certains titres accueillent des voix vocodées un peu plus « méchantes », mais ça reste rare. Attention moment de vérité ; le premier album de Tom Shear à venir à moi a été « Failure » en 2001. Depuis, j’ai suivi en pointillés la carrière du résident de Seattle, profitant ça et là de ses qualités. Et si je n’ai que très rarement trouvé au sein de ses albums des titres moyens ou mauvais, il m’est tout de même assez difficile de vous citer un titre en particulier. Oui, je l’avoue, pour moi, un disque d’Assemblage 23, c’est toujours assez agréable à écouter, mais… quasiment sans conséquences. Ce qui ne m’empêchera / empêcherait pas d’en recommander la découverte. Prenez ce « Mourn » ; je n’ai rien à lui reprocher. Bon, j’aime un peu moins « Anxiety », le seul titre un poil plus agressif du lot, mais le reste est très bien. Et les sonorités restent actuelles, ou du moins pas trop marquées rétro, ce qui est déjà un exploit après une telle longévité. Bref, Assemblage 23 reste en haut de la montagne avec ce disque absolument pas décevant.

Facebook

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Huitième album pour l'ambassadeur américain de l'ebm / futurepop Assemblage 23. Non pas que cette sortie représente une avancée quelconque, ou une date marquante pour l'avancée de la musique. Ah, mais je suis méchant, et Tom Shear, seul responsable, ne le mérite pas. C'est certain, « Endure » est loin d'être un…
    Tags: ne, tom, assemblage, sonorités, mode, poil, depeche, disque, voix, musique
  • 10000
    Trio américain s’illustrant dans une techno pop sombre et mélancolique, The Anix a réussi à placer des titres de son album précédent dans la bande sonore d’un jeu vidéo DC, s’attirant l’intérêt de nombreux gamers. Ce deuxième album confirmera tout le bien que ceux-ci pensaient du groupe ; en douze titres…
    Tags: on, plus, album, titres, pop, electro, traîne, musique, paroles, autant
  • 10000
    Voilà bien longtemps que je n'ai pas écouté un disque du plus allemand des groupes electro dark pop anglais. En fait, j'ai la sale habitude de redécouvrir les albums du duo une fois ceux-ci sortis. Mais pour une fois, j'ai vu passer une news sur un réseau social, celle où…
    Tags: plus, disque, j'ai, pop, toujours, a, style, on, l'album, titre
  • 10000
    Comme souvent, je n'ai jamais entendu parler de ce groupe suédois pourtant pas né de la dernière pluie, puisqu'il existe depuis... 1978 ! C'est donc à l'occasion de ce, quoi, dix-septième ou dix-huitième album (je m'y perds un peu, dans leur discographie bien fournie, aux joyeux drilles..) que je touche du…
    Tags: a, bien, on, man, electro, pop, cold
  • 10000
    En 1994, alors que sortait « World without end », premier album des allemands de De/Vision, rares étaient ceux qui savaient prédire que plus de vingt ans plus tard, le quatuor serait toujours debout. Et clairement, je n’en faisais pas partie. J’ai certes toujours trouvé l’electro-pop / synth pop du combo agréable,…
    Tags: plus, album, pop, synth, titres, quelques, oui, toujours, bien, certains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *