APPLE JELLY : Die, motherfucker, die !!!

Houla. Là, ça s’appelle du rattrapage. Le cd d’Apple Jelly traîne chez moi depuis un moment, et l’ayant écouté vite fait, je ne savais quoi en faire. Parce que la musique d’Apple Jelly est du type nerveuse et immédiate…mais je ne savais pas si ça marchait totalement sur moi. Peut-être n’étais-je pas dans le bon mood ? En tout cas, je me suis relancé dans l’écoute de ce quatrième album des lyonnais ce soir, et je me rends compte que, finalement, c’est plutôt sympathique. Bon, pour ma défense, le groupe lui-même s’est un peu tiré une balle dans le pied. Car ce disque devait sortir… en 2013. Resté dans les tiroirs du combo, dissous pour que ses membres puissent vaquer à d’autres occupations musicales, le voilà ressorti, dépoussiéré et réinterprété par un line-up réactualisé. Le résultat, c’est un style fiévreux et dansant entre post punk et electro punk. Bien sûr, on peut penser à des formations comme LCD Soundsystem, She Wants Revenge, Poni Hoax ou quelques autres, mais Apple Jelly a, à la longue, toujours quelque chose de plus punk que celui-ci, plus electro que celui-là, plus groovy que le troisième… Parfois un peu trop à mon goût ; mais la question du dosage, c’est subjectif. Bien sûr, tout ça se joue sur des détails, et au final, on s’en fout un peu ; on ne vient pas chercher ici plus original que le voisin, mais juste une jolie collection de titres nerveux et dansants, auxquels on aura pris soin de greffer de la mélancolie et de l’amertume. Une collection qui aurait peut-être gagnée à être plus homogène selon moi, mais qui s’avère, prise par petits morceaux, largement digeste et plaisante.

Facebook

Instagram

Related Posts

  • 10000
    On m’a vendu Filago comme un groupe post punk. Bon, je ne vais pas appeler Julien Courbet, mais quand même, il y a un peu de l’abus. Car s’il est vaguement question de ça ici, inutile de se préparer au grand concours du titre le plus martial au monde, de…
    Tags: plus, se, on, a, rock, l, dance, bien, pop, s
  • 10000
    De Whomadewho, groupe danois qualifié de dance punk, je ne connais que le premier album éponyme, et je dois avouer que celui-ci ne m'avait pas transcendé. Alors c'est sans grande conviction que je place ce troisième album sur la platine. Pourtant, quelque chose se passe ici. Une fois passé au-dessus…
    Tags: ne
  • 10000
    Il y a deux ans, les français de Poni Hoax avaient su tirer leur épingle du jeu sur un terrain revival eighties où la concurrence était pourtant rude. A l'heure du deuxième album, les crocs de nombreux critiques sont sortis, prêts à déchiqueter l'aura des parisiens à la moindre faute…
    Tags: poni, hoax, plus, se, album, titres, punk, autres, rock, largement
  • 10000
    Du post punk en provenance d'Espagne, je suis preneur. Alors je lance l'écoute et là, surprise ; ce que je découvre n'a pas grand-chose à voir avec ce que je m'attendais à trouver. En lieu et place de guitares froides et de basse sèche, on se retrouve dès « Doctrina » face à…
    Tags: bien, on, disque, se, titres, a, musique, facebook, instagram, https://youtu.be
  • 10000
    Interpol avait ouvert la brèche. Le revival eighties, d'accord, mais avec des accents gothiques, c'est encore mieux non ? Quelques mois plus tard, un duo electro-rock curieusement baptisé She Wants Revenge poussait le bouchon un peu plus loin et tapait carrément dans la cold wave (dark wave ?), emportant les…
    Tags: plus, c'est, revenge, wants, she, album, on, totalement, groupe, homogène

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.