ANTROPOMORPHIA : Rites ov perversion

ANTROPOMORPHIA_RitesovPerversion

AnthropomorphiA (oui, avec un « A » en bout de course, ne me demandez pas pourquoi) est un combo hollandais qui pratique un death metal à l’ancienne, à la manière d’un Bloodbath. Le petit plus, c’est que ses musicos ont vraiment vécu de l’intérieur les heures de gloire du genre ; le groupe s’est formé en 1989. Bon, ok, il y a eu entre-temps un break, voir un split. Mais on ne peut au moins taxer le quatuor d’opportunisme u d’imposture. Et ça, c’est sur le papier. Parce qu’une fois « Rites ov perversion » sur la platine, plus de doute permis, on est bien en face d’un putain d’album et de groupe. Soit neuf titres carrés, aux riffs graves et efficaces, à la voix profonde et néanmoins raisonnablement intelligible, avec en fin de parcours une reprise assez bien sentie du « Open casket » de Death. Brutal et mélodique, ce disque a tout ce qu’il faut pour convaincre les puristes du genre, même s’il reste un peu trop classique pour passer dans la catégorie des indispensables.

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *