ANGUISH : Anguish

Anguish est ce qu’on peut aisément qualifier de « projet de malade » ;un bout de Dälek, un bout de Faust, un bout de Fire ! Fire !Orchestra, mélangez le tout et vous obtenez un beau petit troupeau de créatifs sans aucune limite. Et si « Vibrations », l’excellent morceau introductif ne donne pas une idée précise du reste de la galette, la suite nous met très vite sur la voie. On pourrait dire que, sans surprise, la musique du collectif se situe entre hip hop alien, free jazz et rock noisy expérimental. Mais avouez que ça reste, rien que sur le papier, sacrément plus original que 90% de la production hip-hop mondiale. Ah oui, je parle de hip-hop parce que, qu’on le veuille ou non, c’est ce que la plupart des gens vont retenir de ce disque, dans lequel, c’est sûr,on entend bien Dälek. Un disque d’ailleurs né de la fascination de ceux-ci pour Faust, et de l’invitation de ces derniers à se rencontrer puis travailler ensemble, et accoucher d’un premier album sous un autre nom il y a quelques années. Et donc, « Anguish »est un disque fabriqué en moins d’une semaine, composé ensemble, de façon assez old school, en jammant, en improvisant. Soyons clairs ;ce disque n’est pas évident, ne contient aucun tube potentiel, et pourrait même flanquer une belle migraine à certain(e)s, hantant ses titres d’un saxo aux stridences meurtrières, envahissant l’espace de turbulences noisy. Mais un bon disque quand même, d’un genre unique et original, à découvrir pour tous ceux et celles qui aiment la musique qui défriche !

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *