ANEKDOTEN : Until all the ghosts are gone

anekdoten_untilall

Mine de rien, ça fait quand même un paquet d’années que je ne me suis pas donné la peine d’écouter un album des suédois d’Anekdoten. Pour tout vous dire, c’était en 1999 avec « Nucleus » (qui datait déjà de 4 ans). J’étais alors en pleine boulimie prog, et le quatuor ne fut qu’un des nombreux acteurs du genre qui traversa mes tympans à l’époque. Et peut-être pas le plus inoubliable. Ce qui ne l’a pas empêché de continuer sa route sans moi, et sortir entre-temps 5 disques studio, 4 live, un projet parallèle… Pour aboutir à ce « Until all the ghosts are gone », septième album studio en 25 ans d’existence. Moderne, mélodique et très axé sur les ambiances, ce dernier est composé de six titres (forcément) plutôt longs, capillotractés juste ce qu’il faut pour ne pas se sentir perdu en territoire pop. Et pourtant, les suédois, s’ils restent bien ancré dans le prog, n’hésitent pas à traverser celui-ci pour en revenir avec des passages exotiques. Anekdoten pourrait rappeler un Steven Wilson un poil moins aventureux et plus référentiel. Ne manquant ni d’idées ni de technique pour leur donner vie, Anekdoten est ce qu’on appelle un bon client, de ceux qui se situent dans une bonne moyenne sans en faire trop, susceptibles de plaire à la fois aux puristes du genre et aux curieux un peu chatouilleux des oreilles. Certainement insuffisant pour monter sur le podium, mais à coup sûr assez bon pour se faire une petite place !

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Lunatic Soul est le projet solo de Mariusz Duda, ci-devant chanteur et de Riverside. Et pour ceux qui, comme moi, ne connaîtraient pas Riverside, sachez qu'il s'agit d'un combo polonais de metal progressif. On a donc toutes les chances de se trouver ici en présence de musique peu encline aux…
  • 10000
    Iq ou la preuve de mon inconstance. Découvert grâce au très bon "Are you sitting comfortably ?" de 1989 un chouilla plus tard, j'ai totalement zappé le groupe et sa discographie fournie par la suite, malgré un détour vers "Tales from the lush attic" et "The wake". Il faut dire…
  • 10000
    Perdus de vue quelques années, les lillois de We Are Toxic (dont certains officiaient auparavant dans le non moins génial Pink Nicotine) ont sorti en 2013 cet album toujours nourri de rock progressif et psychédélique, aux titres plus courts et percutants, mais gardant toujours cette couleur 70's sans que l'ensemble…
  • 10000
    Attention osni ! Corde Oblique, formation transalpine jusqu'alors inconnue, atterrit aujourd'hui dans le lecteur de ma chaîne hi-fi avec son mélange étrange entre musique médiévale, dark folk et rock progressif. Alternant entre chant masculin et féminin, italien et anglais, Corde Oblique fait tout pour déstabiliser son auditoire. Le déstabiliser oui,…
  • 10000
    De ses années metal, Anathema a gardé un goût profond pour l'intensité. Ses membres ressentent, vivent et surtout font transparaître à travers leurs albums des émotions puissantes, profondes, qui font frissonner l'épiderme autant que l'âme. Depuis quelques années, le côté désespéré des débuts a laissé la place à une musique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *