AKHLYS : Mélinoë

Akhlys est l’un des nombreux projets de l’américain Naas Alcameth. Il se démarque de ses jumeaux diaboliques par une importance plus grande accordée aux ambiances, et une obsession pour la dimension du sommeil, de l’inconscient. « Melinoë », du nom d’un personnage mythologique qu’une trahison paternelle a dévoyé, se veut la transcription d’une chute vertigineuse dans un monde de ténèbres et de cauchemars, et a pour but de faire naître panique et terreur dans l’esprit de ses auditeurs. Je dois dire que rien qu’avec cette superbe artwork de Denis Forkas Kostromitin, il n’est pas loin d’y parvenir. Mais l’album est bien plus que ça. On pourrait comparer le travail d’Akhlys à un croisement d’Abigor, Blut Aus Nord et Deathspell Omega : intense, malsain et atmosphérique. Vous dire que ce disque est aussi bien conçu qu’une bande originale de film d’horreur serait un euphémisme ; il l’est bien mieux fait. Chaque note, chaque souffle, chaque râle, chaque silence participe à une ambiance unique et magistralement évocatrice. On ne ressort pas indemne d’une telle écoute ; « Mélinoë » est un album qui vous hantera forcément si vous aimez le black atmo, un modèle du genre, à la musicalité capable de nous transporter des tréfonds de l’enfer à l’espace infini. La progression de l’album, on le ressent dès la première écoute, est aussi chronologique que spatiale. Quel voyage mes amis, et quelle preuve de la vivacité et l’intelligence d’une scène black américaine qui n’a décidément plus rien à envier à la scandinave !

Facebook

Instagram

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    C'est très rare que je chronique un ep en territoire black metal. Parce que, à part des splits et des démos, il en sort peu, déjà. Et puis je n'aime pas trop ça, en général. Mais Idolos est chelou, et ça, ça me plaît. Pensez donc : le duo NnK et…
    Tags: black, bien, a, coup, metal, atmosphérique
  • 10000
    Quatrième album pour Saor, qui en profite au passage pour signer avec le label Avantgarde music, (souvent) garant de chouettes disques. Si vous ne connaissez pas Saor, ça n’est pas grave, je vous fais le tour du propriétaire de suite. Nous sommes en présence d’une groupe qui prend certes ses…
    Tags: metal, plus, album, black, d, a, qu, bien, l, atmosphérique
  • 10000
    Vous êtes d’accord ou pas, je m’en fous ; pour moi, l’âge d’or du black metal est derrière nous, il a eu lieu quand j’étais encore gamin, plongeant avec délice dans son gouffre et ses excès, dans les années 90, alors qu’il cherchait à s’extirper d’un passé trop proche du thrash…
    Tags: d, l, a, black, metal, coup, foudre, homme, jeune, dynamique
  • 10000
    Les gars de Regarde Les Hommes Tomber, que ce soit à titre individuel ou collectif, ont toujours navigué autour du black metal. Ce nouvel et troisième album confirme la démarche du groupe ; celle de prendre pour base le black puis de le lier à d'autres sous-genres, du post hardcore au…
    Tags: plus, black, on, bien, album, metal
  • 10000
    Bon, alors je ne sais pas quand on est autorisé à parler de supergroupe, d’autant plus en terre black metal. Mais en tout cas, Gardsghastr, avec son nom de médicament slovène, est formé de membres d’autres groupes du genre. Est-ce que ça a un intérêt, à part pour les connaisseurs…
    Tags: on, bien, l, d, black, a, qu, plus, metal, atmosphérique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.