AFRO CELT SOUND SYSTEM : The source

ACSS-The-Source-packshot

Lorsque le facteur m’a apporté ce nouvel album d’Afro Celt Sound System, j’étais plutôt joyeux à l’idée de découvrir ce qui avait pu faire sortir de son mutisme le groupe pratiquant depuis ses débuts un métissage complètement hors normes entre musique celtique, électro et musique africaine . Pourtant, une fois « Calling in the horses » lancé, un doute m’assaille ; depuis combien de temps n’ai-je pas croisé le chemin du combo ? Ah oui, 15 ans quand même… Ceci expliquerait donc le fossé entre « Further in time » et « The source » ! Car si Iarla O’Lionaird appelle d’abord les chevaux, puis nous met en garde sur « Beware soul brother », ça ne signifie pas que ceux-ci vont se radiner en galopant. C’est même une entame d’album assez poussive que nous avons là. Et qui s’avère hélas annonciatrice de la teneur générale un peu plus bluesy et contemplative. Oh, on retrouve bien quelques titres plus enlevés dans la tradition d’ACSS, mais ceux-ci sont en revanche un peu trop proches de ce qu’on peut déjà connaître. « The source » est donc un classique album « de retour » ; le groupe se fait plaisir à revisiter son patrimoine, et lui adjoint quelques sonorités et tournures plus modernes (« Kalsi breakbeat ») tout en hésitant pas à s’en éloigner souvent. Au final, si je ne peux pas le taxer de retour raté, « The source » m’a moins convaincu. J’encourage donc ceux qui découvriront et aimeront le groupe avec ce disque à plonger à la source, justement !

Related Posts

  • 10000
    Que se passe-t-il lorsque Peter Gabriel invite à se rencontrer des anglais, des irlandais et des africains ? Un échange de recettes culinaires ? Mmm...peut-être. Et si je précise que les anglais sont des producteurs reconnus de dance music, les irlandais des cadors de la musique celte (dont un membre…
  • 10000
    J'ai craqué pour Oi Va Voi, formation anglaise polyglotte et éclectique, il y a de ça quatre ans à l'occasion de la sortie de "Laughter Through Tears", premier album magnifique, brassant la musique électronique, le format pop, et tant d'influences ethniques qu'il serait inutile d'essayer de les dénombrer toutes. Et…
  • 10000
    Formation française multi-culturelle, Orange Blossom est unique aussi bien dans le paysage français que mondial. Mêlant musique électronique, musique orientale, cuivres et cordes, « Everything must change » marque une étape dans l'hybridation musicale des cultures et des genres, créant un nouveau langage, faisant éclater préjugés et frontières pour mieux s'assumer citoyen…
  • 10000
    Groupe apatride basé en France, formé d'une américaine, d'un iranien et d'un algérien, Ekova produit une world music ouverte et créative, brassant les sons et les cultures. Un mélange susceptible de plaire à un large public qui sort un peu le genre du pré fermé des connaisseurs. Le groupe fera…
  • 10000
    Oi Va Voi est un collectif Londonien de religion juive pratiquant une musique apatride, entre traditions world diverses (juive, tzigane, orientale, que sais-je encore!), trip hop feutré, pop ouverte et musique électronique au sens large. Et qui le fait avec un talent certain. Dès le premier titre, on est littéralement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *