AFI : Afi (the blood album)

J’avoue ne connaître A Fire Inside qu’à travers les productions les plus emo de son répertoire. C’est pourquoi, malgré la mode du retour aux sources empruntée par les formations de son âge (mine de rien, AFI a 25 ans au compteur), je ne m’attends pas à autre chose qu’un disque d’emo rock accrocheur et doucement rebelle. Et c’est exactement ce que je trouve ici. Un emo très pop, avec des accès de rage contrôlée, pas follement original (c’est un euphémisme) mais toujours aussi bien foutu, avec ces pointes tragiques qui font de ses titres autant de candidats potentiels au catapultage au sein d’une bande originale de blockbuster. Et non, je ne pense pas qu’affirmer cela soit cracher dans la soupe ; ces 46 minutes, une par une ou presque, sont ce que je suis venu y chercher. C’est une relation de confiance, Afi ne me trompe pas sur la marchandise, et je ne me voile pas la face ; un rapport gagnant / gagnant. Un peu moins mainstream et electro que « Burials » quand même, « The blood album » ne dévie que peu du sillon ; juste ce qu’il faut pour reconquérir les rockeurs au cœur qui saigne. Un calcul (ou pas d’ailleurs) qui, au constat des qualités de ce disque, ne peut que s’avérer payant. Bien ouej.

Paroles de l’album

Site officiel

AFI : White offerings

Related Posts

  • 10000
    Mais à qui s'adresse Fall Out Boy ? Quand un groupe vieillit, il a souvent d'autres aspirations, une envie d'ailleurs musicale, que ses fans, qui ont vieilli à la même allure, partagent et comprennent à la fois. Sauf que là, pas vraiment. Ah, attendez, j'en ai une autre. Quand un…
  • 10000
    Je passe pas mal de temps à râler parce que, gna gna gna, les groupes y font rien qu'à se copier l'un l'autre, et pis bla bla bla, y z'ont aucune créativité, aucune imagination, tout se ressemble, la vie ça pue. Et puis une fois de temps en temps, une…
  • 10000
    Cinquième album pour les américains de Bayside, l'un des meilleurs groupes emo / punk au monde. Oui, je sais, je ne laisse pas trop de place au doute ou même à l'étique du chroniqueur (brrr, sale bête), mais voilà, j'ai craqué sur le premier album, et même si depuis le…
  • 10000
    Deuxième album pour le quartet anglais Moose Blood. Je n'ai aucune idée de leur marge de progression depuis le premier album, mais je peux affirmer qu'aujourd'hui ils se démerdent pas mal question pop punk au kilomètre. Comment ça je suis désobligeant ? Est-ce que le simple fait d'exposer les faits est…
  • 10000
    D'ordinaire, lorsqu'on aime passionnément quelque chose, on est tôt ou tard dégoûté, déçu. Du sirop bu pur aux fraises à la moutarde en passant par les pulls jacquard, on se rend un jour compte que ce n'était pas aussi bien que ça, qu'au bout d'un moment ça donne la nausée.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *