ABRAHAM FOGG : Blakulla

Il y a quelques mois, le duo Abraham Fogg m’avait mis l’eau à la bouche avec son electronica ambiant bien sombre et assez expérimentale, au sein d’un ep / teaser qui en disait et montrait suffisamment sur un concept autour de la sorcellerie pour captiver, mais pas assez pour éteindre une inextinguible soif d’en voir et savoir plus. Ce n’est qu’en ce début d’année que je m’attelle à l’écoute de ce premier album du groupe sorti début décembre, et sur lequel on retrouve bien sûr les titres déjà connus par l’ep (« Le vol des sorcières » et « Meridian brothers »). Pour le reste, pas de gros chamboulement, on retrouve l’ambiance horrifico – synth wave qui en avait fait tripper plus d’un. Ce qu’on retrouve aussi, et on ne peut que féliciter cette initiative, c’est un support visuel omniprésent qui confirme que Abraham Fogg est un concept, un package tout-en-un plutôt qu’un autre projet purement musical. Et pourtant, dans un premier temps, et puisque de mon côté c’est la musique qui me fait vibrer, je décide de découvrir l’album sans ce support. Autant pour m’imprégner que pour créer mes propres images mentales sans être parasité par la vision d’un autre. Et alors ? Alors c’est tout aussi bon que ça l’était. Le disque se partage entre colorations dark ambiant, electronica, musique de film, synth wave et electro indus (l’usage de la saturation fait beaucoup). Des sons moins synthétiques (des cordes pour la plupart) sont accueillies ça et là, apportant autant de respirations que de nuances entre le viscéral et le paranormal. On peut bien sûr se demander quoi, outre le clin d’oeil sympathique à un titre obscur au croisement de la blacksploitation et l’épouvante, a poussé le groupe à choisir un tel titre pour son œuvre, qui ne reflète pas vraiment son contenu. Mais ce serait se méprendre sur les intentions et le jusqu’au-boutisme de la formation ; « Blakkula » est en fait le nom d’une île légendaire sur laquelle le diable accueillait le sabbat des sorcières, et qui a pour propriété de ne pouvoir être atteinte que par la magie. Bluffés ? Attendez donc de vous faire ensorceler par ce premier album !

Instagram

Facebook

Related Posts

  • 10000
    Abraham Fogg est un duo composé de Grégoire Vaillant et Charles-Edouard Dangelser, originaire des pays de la loire. Ce qu’ils proposent, c’est une expérience totale, faite d’images et de musique. Leur univers est sombre, angoissant, surréaliste et horrifique. Pas étonnant donc que leur logo rappelle ceux des formations de metal…
    Tags: musique, se, abraham, bien, on, d, l, c, fogg, autant
  • 10000
    On m’avait prévenu ; « tu verras, c’est spécial ». Effectivement, la musique de J’Kerian Morgan alias Lotic est pour le moins expérimentale. Ce nouvel album de l’artiste transgenre américain(e) exilé(e) à Berlin va loin dans le mélange des genres. Si la base est électronique (house / ambiant / electronica), on y trouve…
    Tags: on, musique, plus, c, se, l, avait, m, ne, autant
  • 10000
    J'ai raté le coche. J'avais suivi le berlinois Ben Lukas Boysen et son electro mutante un temps, puis je l'ai perdu de vue quelques années. Depuis 2016 exactement et son « Spells » enchanteur. Du coup, aujourd'hui, je m'attendais à retrouver une electro mutante et « piano-driven », comme on dit. Alors quand « Empyrean »…
    Tags: on, electro, retrouve, ne, autant, album, bien, coup, plus, titre
  • 10000
    Quand on prend pour référence un film de Kubrick pour s’identifier et asseoir sa carrière, c’est qu’on a déjà pas mal le goût de l’aventure. Alors même sans connaître le style pratiqué par Monolithe Noir, on se doute que… eh bien, justement, le style ne sera pas forcément aisé à…
    Tags: d, l, se, bien, on, a, ne, electro, ambiant, assez
  • 10000
    David Chalmin est un travailleur de l'ombre, oeuvrant inlassablement dans des genres nombreux et variés pour des artistes de renom ou d'autres moins illustres, ou encore pour des projets de commande où sa musique illustre ou accompagne des spectacles au sein desquels son nom n'est qu'une anecdote. Ils sont des…
    Tags: musique, plus, premier, album, se, on, ambiant, entre, a, retrouve

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.