A SKYLIT DRIVE : Identity On Fire

a skylit drive identity

A Skylit Drive est une autre formation d’emo / metalcore américain, dont ce « Identity On Fire » est le troisième album. La particularité du groupe, c’est de compter en son sein Michael Jagmin. Lui, c’est le chanteur, et sa voix est si spéciale qu’au premier contact avec un disques des Californiens, il y a toutes les chances que, comme les autres, vous alliez faire quelques recherches pour vérifier qu’il s’agit bien d’un garçon. N’y voyez aucune misogynie ; la voix de Michael est juste vraiment très féminine. Pour autant, elle colle plutôt bien avec le style il est vrai très pop de A Skylit Drive. Les titres se suivent, tous jouent à peu près la même carte, ont le même format et respectent le même schéma, ultra-mélodiques mais suffisamment musclés pour retenir l’attention des fans du genre. Et au final, si le manque flagrant de l’originalité du groupe peut certainement le desservir à terme, cet album fonctionne à la perfection. Alors, c’est de l’arnaque A Skylit Drive ? Non, juste un kidnapping.

Paroles de l’album

Site officiel

A Skylit Drive : Too little too late

Related Posts

  • 10000
    Incroyable ce qu'on peut vous bourrer le mou facilement de nos jours. Tenez, prenez Slaves, combo américain à peine formé. Présenté comme un groupe de post hardcore, la formation en reprend certes certains automatismes, mais donne plutôt dans l'emocore. Oh, je sais, vous allez dire que je chipote, que la…
  • 10000
    Mine de rien, ça fait un bout de temps que je n'ai pas écouté de groupe de hardcore décent. Alors un groupe de crossover hardcore rap metal emocore décent, n'en parlons pas ! Cold World, donc. Formé au début des années 2000, le combo américain sort ici son deuxième album…
  • 10000
    Si l'emocore n'est plus trop dans l'air du temps, ça n'empêche pas quelques formations de le pratiquer intensément. Chiodos, qui a récemment vu son line-up une nouvelle fois modifié avec la réintégration d'ex-membres, pratique le genre depuis 2001, d'une façon plus ou moins pop. Ce quatrième album, et premier à…
  • 10000
    Pur produit de la société américaine, le floridien Underoath mélange sans hésiter emocore et foi chrétienne. Et loin d'être indigeste, sa musique gagne franchement à être connue. A ce titre, il y a deux ans, « Define The Great Line » établissait les jeunes gens comme valeurs sûres d'une scène surpeuplée, en…
  • 10000
    Thrice est l'un de ces nombreux groupes emocore qui ont petit à petit basculé du côté moins obscur de la force, se rapprochant d'un rock indé plus accessible traversé de moments plus énervés. Ce sixième album vient confirmer la tendance, ainsi que tout le bien qu'on pouvait penser du groupe.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *