1349 : Massive cauldron of chaos

1349_massivecauldron

Je suis l’un de ceux qui n’a jamais trouvé en 1349 autre chose qu’un bon élève, sans plus. Ok, les disques des norvégiens sont souvent bien foutus, mais de là à évoquer du génie, il y a un pas que je ne franchirais probablement jamais. Et aujourd’hui, alors que beaucoup s’extasient devant ce nouvel et cinquième album de la horde de Frost, rien ne change. Le groupe a eu des hauts et des bas, et revient avec dans sa besace un disque black thrash efficace et haineux, à l’ancienne. Un disque comme on en a déjà entendu des tonnes, mais avec un certain savoir-faire et surtout les bienfaits d’une production puissante, claire, moderne. La belle affaire. Oui, bon, ok, « Massive cauldron of chaos » est un bon, très bon même, disque de true black metal, avec une pochette qui a la classe, des solis extrêmement bien placés et très réussis, des changements de rythmes opportuns, une intensité rare… Son défaut, c’est qu’on y sent les influences de Marduk, Immortal et du Enslaved des débuts. 1349 est entre melting pot et best of, et c’est (pour moi) ce relatif défaut de personnalité qui lui vaut « seulement » un 8.

Site officiel

Paroles de l’album

1349 : Slaves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *