VITJA : Digital love

Ni vraiment electro-metal, ni complètement metalcore, les allemands de Vitja sont persuadés que c’est dans une voie médiane qu’ils trouveront le salut, et accessoirement la reconnaissance. C’est en tout cas ce qu’on pourrait croire en écoutant ce nouvel et troisième album du combo. Entre violence et mélodies faciles, il semble terriblement convenu et préfabriqué. Mais concrètement, « Digital love » est souvent bien plus intéressant que ça. Tout simplement parce qu’il est extrêmement bien foutu. Le groupe, grand fan de Deftones, en emprunte quelques tics. Mais on pense à tellement de choses qu’il est impossible de toutes les citer. Il est difficile de trouver une faille dans ce disque ; il commence très fort avec un « Scum » burné et terriblement accrocheur, et poursuit son travail de sape 46 minutes durant jusqu’à un « New breed » un peu trop téléphoné à mon goût mais qui conserve une puissance de frappe certaine. Quelques titres surnagent, mais tous sont bons. Et bien qu’on ne parvienne pas à se détacher de cette impression d’évidence parfois un peu gênante, on ne peut que battre la cadence et s’imaginer la (belle) gueule que ça peut avoir en live. Et là, vous allez me dire « et on en parle de la pochette ? ». Eh ben non, on en parle pas, na.

Paroles de l’album

site officiel

Vitja : New breed

Related Posts

  • 10000
    Loin des grands labels metal qui vous en mettent plein la vue, d'autres beaucoup plus discrets continuent leur chemin, sortant de façon assez régulière de bons petits disques qui surprennent. My Kingdom Music fait assurément partie de ceux-là. Alors leurs productions font régulièrement partie de mes listes d'écoute. Et puis,…
  • 10000
    Nouvelle signature allemande, Sinew définit sa musique comme du "rock alternatif cinémascopique". Mixant rock, pop, emo et neo metal, le groupe a sur ce premier album développé un style personnel à défaut d'être percutant. En effet, la voix claire assez banale aura du mal à accrocher l'attention, même lorsqu'elle se…
  • 10000
    Engel, c'est le nouveau supergroupe scandinave : on y trouve des ex de Evergrey, Runemagick, Lord Belial, The Crown et In Flames. Et sans trop de surprises, on retrouve des éléments de la plupart des formations citées dans le son de ce premier album, même si c'est du côté des…
  • 10000
    Je suis toujours passé à côté de Combichist. Oh, j'ai bien dû tomber plus ou moins par hasard sur un titre du combo danois, peut-être même l'apprécier, mais côté electro-dark, je lorgnais largement plus du côté de Wumpscut, des dieux Skinny Puppy, d'Hocico, des voisins Suicide Commando, plus tard de…
  • 10000
    Depuis 5 albums, les suédois de Raunchy ne m'ont jamais déçu. Et pourtant, ils auraient pu : leur truc à eux, c'est de mélanger les différents sous-genre du metal, et d'essayer d'en garder le meilleur. Ainsi, on trouvera dans chaque album du combo du thrash, du death mélodique, du metal…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *