XOTH : Interdimensional invocations

Les sorties en territoire death metal sont nombreuses. Celles qui empruntent également aux autres sous-genres de l’extrême aussi. En revanche, rares sont celles, dans ces conditions de surproduction, à m’envoyer au tapis dès le premier titre, en me faisant entrevoir directement un potentiel monumental. Et oui, c’est le cas ci. Xoth est une formation américaine aux influences Death (le groupe), techno death (le genre) et black prog / orchestral formée en 2014. « Interdimensional invocations » est son deuxième album seulement. Et s’il y reste quelques petites coquilles à mon sens (j’ai notamment du mal avec les vocaux thrashy, alors que ceux death ou black me conviennent tout à fait), il comporte de très bons titres. A commencer, bien sûr, par l’introductif « Casting the sigil », mais aussi « Unseen abductor » et « Plague revival 20XX ». Le reste est un peu en-deçà, mais reste très intéressant, avec des mélodies hors des sentiers battus, plutôt majeures que mineures, avec lesquelles je ne suis pas forcément très à l’aise mais qui font assurément le charme du groupe. Ce disque n’est pas de ceux qui se consomment vite fait et s’oublient, ni forcément qui se comprennent de suite. Pourtant il a ce charme unique qui pousse l’auditeur à y revenir. Et ça, c’est la marque des grands, non ?

Instagram

Facebook

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Difficile de qualifier la musique des italiens. Post deathcore ? Black death mélodique ? Bah, peu importe. Ce que vous avez besoin de savoir, c'est que ce deuxième album possède d'énormes qualités. Brutal, mélodique et diversifié, « In the embrace of sorrow, I smile » honore ses auteurs et montre à tout le monde…
  • 10000
    Nouveau groupe sur la scène brutal death technique américaine, Black Crown Initiate sait certainement que les places sont chères et qu'il devra batailler s'il veut se hisser dans le haut du panier. Et ce premier album, on le sent, est un témoignage remuant de la volonté de bien faire, de…
  • 10000
    En fait, il y a des mecs qui, à eux seuls, sont capables de déplacer des foules, et des montagnes. Des mecs sur qui un supergroupe peut compter pour compter des tas de followers. David Vincent est de ces mecs. Après avoir changé la vie de milliers de fans de…
  • 10000
    On le sait, que Born Of Osiris est puissant, techniquement très au point et aussi très attaché aux mélodies. Mais c’est un groupe qui a du vécu, et en tant que tel, il peut être sujet comme beaucoup d’autres avant lui à des pannes d’inspiration, ou une routine qui réduit…
  • 10000
    En quelques années, Gorod s’est imposé sur la scène française comme un maître du death technique, grâce à des albums toujours plus puissants, variés et originaux. Et ce n’est pas « Aethra » qui me fera mentir. Avec sa pochette à la Philippe Druillet (j’avoue ne pas avoir pris le temps de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *