WOVEN HAND : Ten Stones

woven hand ten-stones

Après un déjà très réussi « Mosaïc », sombre et épique, j’étais loin de m’attendre à un retour plus rock de Monsieur Edwards avec son projet solo. Car, si le cowboy est capable du meilleur, sa carrière avec Woven Hand est tout de même assez inégale. Bonne, très bonne surprise donc que ce nouveau disque peuplé de titres dignes d’un « Secret South » ou même parfois d’un « Low Estate » de feu Sixteen Horsepower. Mais une autre surprise attend l’auditeur en milieu de parcours ; « Quiet Nights Of Quiet Stars », reprise d’Antonio Carlos Jobim, qui malgré le traitement étrange qui lui est infligé musicalement, reste une pure chanson de crooner. Court moment de répit et de relative quiétude avant un « Kicking Bird » bien allumé. La mélancolie inhérente au projet se conjugue ici au retour des influences punk et à une certaine rudesse dans le son, qui sert et dessert le disque à la fois, lui conférant un côté plus brut et « authentique », parfois hypnotique (« His Loyal Love »), mais aussi un son plus étouffé, qui ne permet pas toujours d’apprécier la pureté des voix et instruments comme on le voudrait. Pas d’inquiétudes pourtant, « Ten Stones » est une très grande œuvre qui saura se faire apprécier autant sur disque que sur scène, où elle donnera lieu à de véritables moments de transe, à coup sûr.

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 91
    Puressence est une formation anglaise qui pratique une pop indé assez mélancolique et poignante, avec la particularité de comporter un chanteur à la voix très androgyne (pour tout dire, j'ai longtemps cru qu'il s'agissait d'une chanteuse). Et l'air de rien, c'est un groupe qui vient d'atteindre ses 19 ans de…
    Tags: de, un, plus, une, à
  • 89
    Voilà quelques années que les ibères de Moonspell naviguent en eaux troubles. Catapultés « dieux du metal gothique » avec le très réussi « Sin/Pecado », Fernando Ribeiro et les siens n’ont jamais vraiment su gérer les attentes que plaçaient en eux des millions de fans et de critiques rock, ni réitérer les exploits…
    Tags: de, à, un, très, plus, une
  • 85
    SBTRKT (prononcez "Subtrakt"), c'est un dj anglais, nouvelle coqueluche du dubstep. Le dubstep, très à la mode, est une sorte de croisement entre le garage, l'electro, la drum n' bass et le trip hop. Un genre aux contours flous, caractérisés par l'importance de l'énergie des basses, des rythmes, mais qui…
    Tags: de, très, à, un, une, plus, disque
  • 85
    Qui a déjà jeté une oreille du côté de Necromantia, Rotting Christ, Order Of The Ebon Hand et autres Septic Flesh le sait, les grecs sont capables de faire preuve d'une violence exemplaire, et parviennent de plus à y insuffler une rigueur et un génie musical, pour rendre le tout…
    Tags: de, une, un, à
  • 83
    Les italiens de Cadaveria nous proposent un assez rafraîchissant mélange entre métal extrême (black et doom) et metal « traditionnel » (heavy et progressif) que le très bon label Scarlet nous permet de découvrir. Pas toujours très facile d'écoute, le disque laissera une partie des amateurs du genre au bord de la…
    Tags: de, un, une, à, très

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *